GRDF relevé compteur de gaz : ce qu’il faut savoir

Le relevé de gaz est un moment important pour les consommateurs et fournisseurs de gaz : il permet de savoir exactement quelle quantité de gaz a été consommée par le client et doit être payée. C’est une opération qui est en général effectuée par le gestionnaire de réseau GRDF, mais peut occasionnellement être réalisée par le consommateur lui-même.

  • Publié le
  • Écrit par

La grande majorité des foyers utilisant le gaz (95 %) sont raccordés au réseau de gaz géré par GRDF, filiale indépendante du groupe Engie. Ce dernier est un fournisseur d’énergie, les consommateurs le contactent pour souscrire un contrat et lui règlent les factures. Le gestionnaire de réseau quant à lui s’occupe du raccordement, des relèves de compteur de gaz et de la maintenance et du développement du réseau.

GRDF relevé : de quoi s’agit-il ?

Le relevé du compteur de gaz sert principalement au fournisseur qui établit les factures pour savoir quel montant facturer. C’est une procédure très simple : l’agent GRDF note et enregistre l’index de consommation (les chiffres indiqués sur le compteur) qui correspond à la consommation totale depuis la première ouverture du compteur GRDF.

La fréquence de la relève GRDF

Au moment de l’ouverture du compteur de gaz, le technicien en charge de la mise en service relève le nombre indiqué par le compteur à la signature un contrat. Ensuite, un collaborateur GRDF interviendra tous les 6 mois environ. La date prévisionnelle de l’intervention suivante est en général indiquée sur les factures, et le service client GRDF envoie un courrier quinze jours avant le déplacement pour prévenir le consommateur de la date et l’heure définitives. Il faut être présent dans le logement lors de la venue du gestionnaire de réseau.

Pourquoi la relève des compteurs de gaz par GrDF est-elle nécessaire ?

La plupart des utilisateurs de gaz sont facturés selon une estimation de consommation : à la souscription du contrat, le fournisseur (Engie, EDF, Total Direct Energie ou l’un de leurs concurrents) utilise les caractéristiques du logement pour faire une approximation de la quantité de gaz en kWh (kilowattheure) qui sera consommée sur l’année. Ce nombre est ensuite multiplié par le prix du gaz mentionné au contrat, l’abonnement annuel y est ajouté et le tout est divisé par 11. Le résultat de ce calcul est la mensualité, le total à payer des prochaines factures de gaz.

Toutefois, ce montant fixe ne correspond pas au gaz réellement consommé par le ménage. Pour que celui-ci ne paie que l’énergie qui a effectivement été utilisée, les relèves de compteur sont indispensables. Une fois transmises au fournisseur, elles sont utilisées pour régulariser la situation et, si nécessaire, modifier les mensualités futures.

Où trouver mon compteur de gaz ?

L’emplacement du compteur de gaz est choisi par le gestionnaire de réseau au moment du raccordement au gaz. Pour une maison, il se trouve en général en limite de propriété, dans un coffret spécialement prévu à cet effet, voire encastré dans un muret. Pour un bâtiment ancien, il est parfois placé dans le garage ou à la cave.

Pour les personnes vivant en appartement, il est très rare qu’il se trouve dans le logement ; il est le plus souvent dans un placard sur le palier ou dans le local technique de l’immeuble. Pour s’assurer d’avoir identifié le bon compteur (et non celui du voisin), il faut s’intéresser au numéro de série du compteur, situé juste au-dessus de l’index de consommation. Les trois derniers chiffres correspondent au matricule du compteur, parfois appelé simplement numéro de compteur et indiqué sur la facture de gaz.

Attention, il ne faut pas confondre le matricule avec le PCE (Point de Comptage et d’Estimation) qui apparaît lui aussi sur la facture, mais pas sur le compteur : il s’agit d’un numéro attribué par GRDF identifiant le raccordement, et par extension le compteur.

Comment se passe la relève du compteur de gaz avec GrDF ?

Le relevé GRDF est une prestation rapide et qui n’engendre pas de frais supplémentaires.

La relève des compteurs classiques

Pour un compteur de gaz classique, la relève est normalement effectuée deux fois par an ; le consommateur est prévenu deux semaines à l’avance du jour et de l’heure de l’intervention (il devra être présent chez lui). Une fois le technicien GRDF sur place, il se rend devant le compteur pour constater son bon état de fonctionnement et noter l’index de consommation, le relevé de compteur est alors terminé.

La relève des compteurs GazPar

Comme d’autres pays européens, la France a prévu de s’équiper de compteurs communicants permettant une meilleure gestion de la distribution des énergies. Pour le gaz, c’est GRDF qui est en charge de piloter le projet et d’installer le compteur Gazpar dans les quelques 11 millions de logements raccordés au gaz.

Parmi les avantages pour les particuliers, on note le fait que la relève se fait quotidiennement et à distance : plus besoin d’intervention d’un professionnel ou de la faire soi-même, de plus, il est possible de suivre l’évolution des consommations depuis l’espace client GRDF et ainsi de mieux les maîtriser. Son installation généralisée devrait à terme faire diminuer les tarifs GRDF des opérations courantes.

L’auto-relève du compteur par le consommateur

Les ménages ont la possibilité de relever eux-mêmes leur compteur et de contacter GRDF ou le fournisseur de gaz pour transmettre cette information.

Pour identifier l’index de consommation de gaz, il faut tout d’abord se placer face au compteur et s’assurer qu’il s’agit du bon dispositif de comptage (par exemple grâce au matricule).

Ensuite, il faut identifier le cadran où les chiffres peuvent changer : ils sont au nombre de 8, les 5 de gauche sont en blanc sur fond noir et les 3 de droite en blanc sur fond rouge. L’index de consommation à transmettre à GRDF correspond aux 5 premiers.

Le relevé de mon compteur de gaz naturel en ligne sur le site de GRDF

Les personnes souhaitant faire la relève elles-mêmes doivent contacter GRDF pour donner l’information trouvée sur le compteur.

Cela peut se faire par téléphone, en appelant le serveur vocal GRDF au 09 69 39 97 45 (non-surtaxé, 24h/24 et 7j/7), ou le service client du fournisseur de gaz choisi lors de l’ouverture du compteur GRDF. Il est également possible de transmettre le relevé de compteur GRDF en ligne depuis l’espace client ou l’application mobile Digigaz développée spécialement pour réaliser cette démarche de manière simple et rapide.

Dans quel cas procéder à l’autorelevé ?

Il existe plusieurs situations dans lesquelles le consommateur doit effectuer la relève de compteur lui-même :

Que faire en cas d’absence lors du passage du technicien GRDF ?

En cas d’imprévu vous obligeant à vous absenter lors de la venue de GRDF, plusieurs solutions existent, elles sont normalement mentionnées dans le courrier vous prévenant du rendez-vous.

La relève peut être transmise au gestionnaire depuis son site web, l’espace client en ligne ou l’application pour smartphone Digigaz. Il est aussi possible de remplir la carte d’auto-relève déposée par l’agent lors de son déplacement et de l’adresser à GRDF par courrier dans les 48h ou d’utiliser le serveur vocal (09 69 39 97 45, non-surtaxé).

Enfin, il est possible de laisser un mot sur la porte reprenant le nom du titulaire du contrat, le PCE identifiant le compteur et l’index de consommation.

Il faut toutefois savoir que tous les particuliers ont l’obligation de laisser GRDF accéder au compteur au moins une fois par an, impossible donc de louper deux interventions de suite.

Si GRDF ne reçoit aucune information de la part du consommateur, il se verra dans l’obligation d’estimer la consommation du ménage, et le fournisseur facturera en fonction de cette information.

Comment reporter le rendez-vous de relevé de compteur GRDF ?

Si vous savez à l’avance que vous ne pourrez pas vous libérer au moment prévu par le gestionnaire pour la relève de compteur, il est possible de faire déplacer l’intervention. Pour cela, c’est le fournisseur et non GRDF qu’il faut contacter. Le plus simple est de consulter une facture : le numéro du service client y est indiqué.

GRDF relevé compteur : que faire en cas de désaccord sur le montant de la facture de gaz ?

Il peut arriver que la facture de gaz soit plus élevée que ce que prévoyait le client, il existe pour cela plusieurs explications :

  • le compteur de gaz est endommagé et ne fonctionne pas correctement. Les consommateurs suspectant un dysfonctionnement doivent immédiatement contacter GRDF pour signaler l’incident ;
  • la consommation du logement (le nombre de kWh facturés) a été plus importante que ce qui était estimé. Dans ce cas, il existe des conseils pratiques, et même des objets connectés aidant les particuliers à faire baisser leur consommation ;
  • le prix du gaz proposé par le fournisseur est trop élevé pour votre budget. Il est alors conseillé d’utiliser un comparateur d’énergie pour trouver la meilleure offre possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

5/5 - 11 avis