EDF

EDF et ERDF (maintenant Enedis) : quelle différence ?

Trop souvent confondues, EDF et Enedis (ERDF) sont deux entreprises distinctes intervenant dans deux secteurs différents. Tour de table des questions les plus fréquentes, avec Yasmina A., conseillère en énergie chez JeChange.

Yasmina A. - Conseillère en Énergie chez jechange
Yasmina A. - Conseillère en Énergie chez jechange

Quelle différence faut-il faire entre EDF et Enedis (ex-ERDF) ?

Yasmina A. : EDF, pour « Électricité De France », est le producteur et fournisseur historique de l'électricité en France. ERDF (maintenant Enedis), sigle de « Électricité Réseau et Distribution France », est le gestionnaire du réseau public de distribution de l'électricité dans l'Hexagone. Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence en 2007, la production comme la commercialisation de l'électricité sont devenues des activités concurrentielles. En revanche, le transport et la distribution de l'électricité relèvent toujours du service public, puisque étant toujours des activités régulées par l'État français.

Par quelles activités se distinguent EDF et Enedis (ex-ERDF) ?

Y. A. : Enedis (ex-ERDF) assure l'approvisionnement de l'ensemble des foyers français en électricité, en sa qualité de gestionnaire du réseau. Il est de facto en charge de toutes les interventions techniques associées, comme l'entretien ou encore la réparation de votre compteur, l'ouverture comme la fermeture de l'électricité… Et ce, précisons-le, sans distinction de votre fournisseur d'électricité. EDF produit d'une part une partie de l'électricité consommée en France. D'autre part, EDF commercialise des offres d'électricité auxquelles vous pouvez – ou non – librement souscrire.

Et du point de vue du consommateur, que faut-il retenir ?

Y. A. : Concrètement, cela signifie qu'il existe aujourd'hui sur le marché de l'électricité plusieurs fournisseurs concurrents. EDF est devenu un fournisseur d'électricité parmi d'autres. Citons Direct Énergie, Planète Oui ou encore Lampiris, qui commercialisent eux aussi des offres d'électricité. En revanche, il n'existe qu'un seul réseau d'électricité, lequel alimente l'ensemble des consommateurs dans les mêmes conditions, indépendamment du choix de votre fournisseur. Pour garantir l'exercice d'une concurrence loyale entre fournisseurs d'électricité, le législateur a exigé la séparation juridique des activités de fournisseur et de distributeur d'électricité d'EDF, ce qui a abouti à la création de fait d'ERDF l'année qui a suivi la libéralisation du secteur.

Concrètement, comment savoir à qui je dois m'adresser ?

Y. A. : Pour tout ce qui concerne votre contrat ou encore votre facture d'électricité, c'est à EDF, ou bien à tout autre fournisseur d'électricité chez lequel vous êtes abonné qu'il vous faut vous adresser. Autrement dit, c'est votre fournisseur d'électricité qui se charge de gérer la partie commerciale. En revanche, si votre demande touche à certaines interventions techniques, telle une ouverture de compteur par exemple, Enedis (ex-ERDF) est votre seul interlocuteur. Seuls les agents de ce gestionnaire de réseau sont habilités à intervenir pour un raccordement ou un dépannage. C'est également le cas si vous rencontrez une panne réseau, dans le cas où votre quartier serait privé d'électricité par exemple.

Et si je déménage, qui dois-je contacter : EDF ou ERDF (maintenant Enedis) ?

Y. A. : Deux cas de figures se présentent majoritairement. Si vous déménagez et voulez mettre le compteur de votre nouveau logement à votre nom, il vous faut tout d'abord souscrire un contrat d'électricité. Nous vous conseillons de comparer les tarifs d'électricité les moins chers avant de vous orienter vers tel ou tel fournisseur. Une fois votre choix effectué, votre nouveau fournisseur prendra directement contact avec Enedis (ex-ERDF) pour rétablir au besoin le courant par un technicien, si celui-ci a été coupé. En revanche, si vous déménagez dans un logement neuf qui n'a jamais été raccordé au réseau électrique, c'est à Enedis que vous devez vous adresser. Celui-ci prend en charge les travaux nécessaires au raccordement en électricité de votre logement. Ce n'est qu'une fois le raccordement réalisé que vous serez en mesure de choisir votre fournisseur d'électricité.

Puis-je quitter EDF et Enedis (ex-ERDF) ?

Y. A. : Vous ne pouvez pas quitter Enedis (ex-ERDF). Ce dernier bénéficie du monopole de la gestion du réseau de distribution d'électricité sur la grande majorité du territoire français. Quel que soit votre fournisseur, vous serez donc quasi-obligatoirement lié au réseau Enedis. Ce n'est cependant pas le cas pour EDF. Il vous est possible de changer de fournisseur d'électricité à tout moment pour payer votre électricité moins chère. En effet, les fournisseurs alternatifs d'électricité proposent généralement un prix du kWh moins élevé par rapport à celui pratiqué par EDF. Et les consommateurs français sont sans cesse plus nombreux à choisir un concurrent d'EDF pour faire des économies sur leur facture d'énergie.

Puisque son prix change, la qualité de l'électricité reste-t-elle la même si je change de fournisseur ?

Y. A. : Non seulement la qualité de l'électricité est identique quel que soit votre fournisseur d'électricité, mais vous bénéficiez également des mêmes services techniques assurés par Enedis (ex-ERDF), comme la mise en service, le dépannage ou encore le relevé de compteur. Autrement dit : une intervention technique d'Enedis chez un abonné EDF comme chez un abonné Direct Énergie se déroule strictement dans les mêmes conditions, dans les mêmes délais et pour les mêmes prix. Et l'électricité reste la même indépendamment du choix de votre fournisseur, seul son tarif évolue, ce qui est une bonne nouvelle !

Le saviez-vous ?

Étonnamment, les lignes électriques n'appartiennent ni à EDF, ni à sa filiale Enedis (ex-ERDF). Le réseau de distribution appartient aux collectivités locales, qui en délèguent la gestion à Enedis pour près de 95 % du territoire métropolitain. Le reste étant dévolu à la desserte des entreprises locales de distribution. En signant un contrat de concession avec Enedis pour lui en confier la gestion sur son territoire, une commune procède à une délégation de service public. Autre subtilité à noter : le cas précédent ne vaut que pour le réseau de distribution, lequel est constitué des lignes basse et moyenne tension. Le réseau de transport qui passe par les lignes haute tension (au-delà de 50 000 volts) est possédé en propre par RTE, filiale à 100 % d'EDF.