Lancement par EDF d’une offre d’électricité 100 % verte

Hasard du calendrier ? Alors que la conférence sur le climat (la COP21) vient de commencer, EDF présente une nouvelle offre de fourniture en électricité « 100 % renouvelable » afin de répondre aux nouveaux enjeux liés à l'énergie.

Cliquez ici pour découvrir les tarifs de l'offre renouvelable d'EDF

Bien qu'une large majorité des particuliers (90 % au 1er mars 2015) reste fidèle aux tarifs réglementés d'EDF depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence en 2007, le fournisseur historique diversifie son offre pour proposer toujours plus d'options à sa clientèle.

Afin de leur permettre de prendre une part active dans la transition énergétique, le groupe qui commercialisait déjà 13,6 % d'électricité issue de sources d'énergie renouvelable en 2014, propose ainsi à ses clients d'opter pour une nouvelle offre « 100 % verte ».

Une offre pour « exprimer sa préférence pour les énergies renouvelables »…

L'ensemble de l'électricité consommée en France étant mélangée dans le réseau de distribution d'ERDF avant d'être redistribuée vers les particuliers, il est en pratique impossible de certifier que 100 % de l'électricité approvisionnant un foyer est effectivement issue de sources de production renouvelables.

À l'image de l'ensemble des contrats « verts », la nouvelle offre d'EDF propose en revanche de réinjecter dans le réseau autant d'électricité produite à partir de sources renouvelables que d'électricité consommée par les clients y ayant souscrit. La traçabilité de l'électricité verte réinjectée dans le réseau sera certifiée par l'émission de Garanties d'Origine. Par ailleurs, comme l'ensemble des formules du fournisseur historique, l'offre « 100 % renouvelable » permet de bénéficier gratuitement du suivi en ligne de sa consommation électrique grâce au service e.quilibre.

Dans une interview accordée au Figaro, la directrice du marché des particuliers chez EDF,  Sylvie Jehanno, a toutefois tenu à préciser que cette offre ne modifiera en rien le pilotage de la production d'électricité du groupe. Elle offre simplement la possibilité aux clients « d'exprimer leur préférence pour les énergies renouvelables et de contribuer à la transition énergétique ».

… et soutenir le programme de recherche PRÉVINERGY

En plus de la réinjection dans le réseau d'autant d'énergie renouvelable que d'énergie consommée, EDF reversera 2 € par MWh consommé par les souscripteurs de son offre au programme de recherche PRÉVINERGY portant sur « le développement, la prévision et l'optimisation de la production des énergies renouvelables ».

Menées par le Laboratoire de Météorologie Dynamique, les recherches liées à ce programme visent à mettre au point un outil qui utiliserait des images satellites, des mesures locales et les connaissances en météorologie pour prévoir la quantité d'énergie renouvelable pouvant être produite à chaque instant. Ce point est en effet l'une des principales problématiques liée au développement des énergies renouvelables étant donné que la plupart des sources d'électricité « verte » dépendent de facteurs intermittents (ensoleillement, vent…).

Des tarifs assez peu compétitifs

Contrairement à sa formule Bleu, l'offre 100 % renouvelable d'EDF est une offre de marché dont les prix sont librement fixés par le fournisseur… et ces tarifs apparaissent assez peu compétitifs face aux offres des fournisseurs alternatifs d'électricité, en particulier Planète OUI qui propose également ce type de contrat.

S'il reste identique à ce qui se fait sur le marché pour des puissance souscrites supérieures ou égales à 9 kVA, le coût de l'abonnement est sensiblement plus onéreux que la moyenne pour les petites puissances. Avec un compteur à 3 kVA, il s'élèvera à 80,91 € TTC/an contre 54,45 €/an pour l'offre aux tarifs réglementés. De même, la souscription à cette offre avec un compteur de 6 kVA donnera lieu à un abonnement de 95,38 € TTC/an en option base et 101,17 € TTC/an en option heures creuses, contre 88,42 €/an TTC et 94,46 €/an pour la plupart des autres offres de fourniture en électricité.

Comme il fallait s'y attendre, le prix du kWh d'électricité verte d'EDF dépasse lui aussi les tarifs de la plupart de ses concurrents. Fixé à 15,01 centimes TTC/kWh pour le tarif Base, 16,26 centimes TTC/kWh en heures pleines et 11,53 centimes TTC/kWh en heures creuses, il n'est surpassé que par la tarification du fournisseur Enercoop.

La nouvelle stratégie d'EDF : « CAP 2030 »

Si 9,9 % de l'électricité produite par EDF provenait déjà de sources de production renouvelables en 2014, le fournisseur compte bien accroître ce chiffre. Sa nouvelle stratégie baptisée « CAP 2030 » prévoit en effet de doubler le parc d'énergies renouvelables du groupe d'ici 2030 en passant de 28 GW à plus de 50 GW.

D'après Antoine Cahuzac, P-DG du pôle « Energies nouvelles », ces investissements auront principalement lieu à l'étranger, mais EDF entend tout de même installer de quoi produire environ 5 GW d'électricité verte supplémentaires dans l'Hexagone. À priori, l'éolien et le photovoltaïque semblent être les deux pôles privilégiés pour le développement. Le groupe vient d'acquérir deux parcs éoliens dans le Nord-Est de la France. En parallèle, des projets éoliens visant à produire 0,1 GW d'électricité seraient en construction pour une mise en service en 2016. Du coté du solaire, le fournisseur, déjà en possession de 0,3 GW, entend bien se positionner durant l'appel d'offre CRE 3.

Représentant déjà 20 GW des 28 GW d'électricité renouvelable actuellement produits par EDF, l'énergie hydraulique devrait rester la base de production d'énergie verte du groupe. Toutefois, sa position pourrait être ébranlée par la mise en demeure de la France par la Commission européenne pour cause d'ouverture insuffisante à la concurrence dans ce secteur. EDF sera-t-il en mesure de conserver les concessions de ses barrages hydroélectriques venant à échéance ? C'est en tout cas l'objectif de Antoine Cahuzac : « Nous avons l'intention de participer à tous les appels d'offres et nous ferons le maximum pour garder les concessions » a-t-il affirmé, ajoutant qu'« il est inenvisageable que la Commission européenne interdise à EDF de concourir ».

Vous déménagez ?

Laissez JeChange se charger de la souscription et résiliation de vos contrats d'énergie, vous êtes bien trop occupé pour ça ! Nos conseillers vous guident parmi les meilleures offres du marché. Choisissez celle qui vous convient et emménagez la tête reposée !

Rappel gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - 19 avis