Prix du kwh des fournisseurs d’électricité en 2019

Depuis la libéralisation du marché de l’électricité et face à l'hégémonie des tarifs réglementés, les fournisseurs alternatifs ont fait le choix de proposer un prix du kWh moins cher qu'EDF. Un argument de poids pour changer de fournisseur.

  • Publié le
  • Écrit par

Plus de dix ans après l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, le fournisseur historique demeure, avec son tarif réglementé, numéro un sur la fourniture d’électricité en France. Pour autant, les fournisseurs alternatifs proposent un prix du kilowatt moins cher. Une politique tarifaire qui explique en partie la migration d’un consommateur sur cinq vers les offres de marché en 2018. Offre à prix indexés, offres à prix fixes… Tour d’horizon des prix de l’électricité et des évolutions tarifaires.

Le prix du kWh en 2019 chez les fournisseurs d’électricité

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les fournisseurs d’électricité multiplient les offres et les services, mais la vraie différence au niveau de l’estimation tarifaire se fait sur le prix du kWh qui augmente chaque année.

Le prix du kWh des offres classiques

Grille tarifaire des offres classiques en option tarifaire de base (pour 6 kVA) :

Fournisseur
Offre
Prix abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Engie
Elec Ajust 3 ans
118,91 0,150
Direct Energie
Classique
110,52 0,1391
Total Spring
Fixe
109,8 0,1336
Eni
Astucio Eco
123,22 0,14504
Happ-e by Engie
Electricité Happ-e
110,56 0,13652
Mint Energie
Classic & Green
110,52 0,1358

Le prix du kWh des offres Online

L’offre en ligne vous permet de souscrire, de gérer ou de résilier votre abonnement électricité directement sur internet. Ce type d’offre séduit de plus en plus les particuliers attirés par la simplicité du service. Les prix ne sont pas radicalement différents d’un fournisseur à l’autre, cependant il est vivement conseillé d’effectuer une évaluation tarifaire proposée par les différents fournisseurs d’électricité avant de faire votre choix.

Comparatif des tarifs des offres en ligne en option tarifaire de base (pour 6 kVA) :

Fournisseur
Offre
Prix abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Direct Energie
Online
110,52 0,1338
Total Spring
Fixe Online
108,84 0,1336
Eni
Webeo
123,22 0,14185
Cdiscount
Cdiscount Energie
110,52 0,130

Le prix du kWh des offres vertes

Vous souhaitez apporter votre contribution à la transition énergétique ? Pourquoi ne pas opter pour une offre électricité verte ? En contrepartie de votre consommation électrique, une quantité d’énergie renouvelable équivalente à votre consommation, est injectée sur le réseau électrique.

Comparatif des tarifs des offres vertes en option de base (pour 6 kVA) :

Fournisseur
Offre
Prix abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Engie
Elec Ajust 3 ans
118,91 0,150
Direct Energie
Verte
110,52 0,1423
Total Spring
Fixe
109,8 0,1336
Eni
Astucio Planète
123,22 0,15144
EDF
Vert Electrique
110,52 0,1450
Planète Oui
Planète Oui
88,8 0,1467
Enercoop
Enercoop
137,4 0,17177
Mint Energie
Classic & Green
110,52 0,1358

Comment est calculé le montant de la facture d’électricité ?

Vous êtes un peu perdu(e) lorsqu’il s’agit de déchiffrer votre facture d’électricité ? Vous souhaitez savoir comment est calculé le coût total que vous devez régler ? Voici les éléments qui composent le montant de votre facture :

  • votre abonnement (offre classique, option tarifaire) ;
  • votre consommation d’électricité en kWh ;
  • les différentes taxes liées à la production, l’acheminement et la distribution de l’électricité ;
  • la TVA à 20%, taux appliqué sur les kWh consommés, ou à 5,5%, taux appliqué sur l’abonnement ;
  • les services souscrits ;
  • les différentes taxes qui composent le prix de l’électricité et permettent de rémunérer le gestionnaire du réseau : CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement), CSPE (Contribution au Service Public de l’Electricité), TCFE (Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité).

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ?
JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation.
N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare

A quoi correspond le prix du kWh ?

Le kWh correspond à la valeur qui permet de calculer le prix de l’électricité. C’est par conséquent un élément déterminant lorsque vous comparez les offres d’électricité entre les fournisseurs.

Comment est fixé le prix du kWh en France ?

Le prix au kWh n’est pas une valeur fixe et varie selon la nature des offres d’électricité et des fournisseurs. En France, le prix du kWh peut ainsi être fixé :

  • par l’État, de façon régulière par le biais de tarifs dits « réglementés » correspondant aux prix du kWh d’EDF ;
  • par n’importe quel fournisseur alternatif ;

Notez enfin que le prix du kWh peut aussi dépendre du type de compteur ou de l’option tarifaire choisie (option Base, heures creuses / heures pleines).

Le cas du prix du kWh au tarif réglementé d’EDF

Le tarif réglementé EDF n’est autre qu’un tarif de référence. Celui-ci sert de norme aux fournisseurs alternatifs qui jouent notamment sur la remise du prix du kWh pour attirer le consommateur.

Un peu d’histoire :

Le tarif réglementé est une réminiscence du monopole d’EDF, c’est-à-dire avant l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007. En 1946, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’Etat a en effet opté pour l’unification du réseau électrique français. Près de 95% des entreprises du secteur ont alors été nationalisées pour créer EDF (les 5% restants formeront les fameuses Entreprises Locales de Distribution).

Grille tarifaire du Tarif Bleu d’EDF – 2019 :

  Option Base Option Heures Pleines – Heures Creuses
Puissance
(kVA)
Abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Abonnement
(€ TTC/an)
Heures Pleines
(€ TTC/kWh)
Heures creuses
(€ TTC/kWh)
3 91,92 0,1450 / /
6 110,52 0,1450 123,60 0,1579 0,1228
9 130,32 0,1467 151,32 0,1579 0,1228
12 0,1467 0,1467 177,24 0,1579 0,1228

La part des taxes dans le prix de l’électricité

La part des taxes est particulièrement importante dans le prix de l’électricité. Celle-ci est en effet l’un des produits les plus taxés en France, avec une moyenne de 35% de la facture TTC. Ainsi, quelle que soit l’offre que vous choisissez une composante essentielle du prix de l’électricité n’est pas fixée directement par votre fournisseur. Il existe quatre taxes sur l’électricité, à savoir :

  • La CSPE (Contribution au service public de l’électricité).Il s’agit de la contribution visant à rembourser en partie les coûts supportés par les opérateurs pour acheminer l’électricité.
  • Les TCFE (Taxes sur la consommation finale d’électricité) dont le montant est calculé sur la base d’une consommation d’électricité, qui sont collectées par votre fournisseur avant d’être transférées à l’Etat.
  • La TVA à 20 %.
  • La CTA (Contrition Tarifaire d’Acheminement) visant à financer les retraites des employés des Industries électriques et gazières (IEG).

Pourquoi le prix de l’électricité augmente-t-il ?

C’est LA question que vous vous posez forcément chaque mois en recevant votre facture d’électricité. Les raisons de cette hausse constante s’explique de plusieurs façons :

  • d’une part par l’augmentation des prix des tarifs réglementés hors taxes,
  • d’autre part par la hausse des taxes sur l’électricité.

Cette dernière, et notamment la hausse du tarif de la CSPE (Contribution aux charges de Service Public de l’Electricité), a lieu dans le but de financer certains projets nationaux tel que la mise à niveau du parc des centrales nucléaires d’EDF, le développement des énergies vertes ou encore le renforcement du réseau électrique.

Hausse du prix de l’électricité hors taxe au 1er novembre 2014

En 2014, comme chaque année depuis 2005, les tarifs réglementés de vente de l’électricité ont été réévalués à la hausse. Avec néanmoins une nouveauté : la date d’entrée en vigueur (usuellement pendant les grandes vacances scolaires) a été reporté au 1er novembre 2014.

En 2014 les tarifs des offres vertes ont augmenté de 3,7% en moyenne, avec des disparités entre les tarifs. En revanche, contrairement à l’évolution du 1er août 2013 (qui avait engendré de fortes disparités entre les options et les versions), la structure des barèmes est demeurée identique à celle des tarifs avant la hausse.

Hausse de la CSPE au 1er janvier 2015

Instituée par la  loi n°2003-8 du 3 janvier 2003 , la Contribution au Service Public de l’Electricité a connu une hausse constante puisqu’au 1er janvier 2013 celle-ci était fixée à 13,5 €/MWh, avant d’atteindre 16,5 €/MWh le 1er janvier 2014 et 19,5 €/MWh le 1er janvier 2015. Notez que la CSPE est prélevée sur l’ensemble des consommateurs d’électricité et qu’elle est proportionnelle au nombre de kWh consommés.

Hausse du prix du kWh hors taxe d’août 2015

Les tarifs réglementés ont connu une hausse totale de 5% en 2015, sous l’effet de la hausse des taxes (en particulier de la CSPE) à hauteur de 2,5%, ainsi que du prix hors taxe également à hauteur de 2,5%. Notez cependant que les prix de l’électricité en France restent inférieurs à ceux pratiqués dans la majorité des pays de l’Union européenne.

Les hausses du prix de l’électricité sont principalement dues à quatre facteurs qui ont persisté en 2015, à savoir : la hausse du prix de l’électricité nucléaire (ARENH), le soutien au développement des énergies vertes, le développement des réseaux par ERDF et RTE (Réseau de transport d’électricité) et l’alourdissement des taxes, notamment de la CSPE (Contribution au Service Public de l’Electricité).

Hausse de la CSPE en janvier 2016

En janvier 2016, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a en effet préconisé une augmentation de la CSPE (Contribution aux charges de service public de l’électricité). Si, d’après l’organisme, une hausse de près de 40 % de cette taxe était alors nécessaire pour financer l’ensemble des charges pour 2016, elle s’est en fait limitée à 15 % de sa valeur pour atteindre 27,05 €.

Bon à savoir : la CSPE est une taxe s’appliquant automatiquement sur les factures d’électricité et via laquelle les consommateurs participent au financement des charges liées aux missions de service public de l’électricité.

Pas de hausse de la CSPE en janvier 2017 : une première en quinze ans

Au 1er janvier 2013, le montant de la CSPE était de 13,5 €/MWh HT, avec pour but de compenser 5,1 milliards d’euros de charges. Elle n’a cessé d’augmenter les années suivantes pour atteindre 16,5 €/MWh en 2014, 19,5 €/MWh en 2015 et 22,5 €/MWh hors taxes au 1er janvier 2016 ! En revanche, elle n’a pas évolué au 1er janvier 2017, ni au 1er janvier 2018.

Hausse rétroactive du prix du kWh final début 2017

En 2017, près de 28 millions de ménages ont été contraint de s’acquitter d’une augmentation rétroactive de leur facture. Le Conseil d’Etat avait donné trois mois au gouvernement pour publier de nouveaux arrêtés fixant cette hausse rétroactive. Le rattrapage fut d’environ 1,50 euro par mois sur dix-huit mois, soit une trentaine d’euros en moyenne par foyer.

Hausse du tarif d’acheminement prévue pour cet été

La Contribution tarifaire d’acheminement (CTA) est l’une des taxes et contributions entrant dans le coût total de votre facture d’électricité. Son taux est fixé par deux dispositifs :

  • ses bornes, qui sont établies par la loi ;
  • le taux, entre les bornes, fixé par arrêté ministériel.

CTA pour l’électricité en vigueur en 2019 :

Installations raccordées… Bornes en vigueur (fixées par la loi) Taux de la CTA en vigueur (fixé par arrêté)
…au réseau de transport d’électricité Entre 5% et 15% 10,14%
…au réseau de distribution d’électricité Entre 15% et 30% 27,04%

Hausse surprise le 1er février 2018

Le 1er février 2018, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), qui fixe les tarifs réglementés de vente de l’électricité proposés par le fournisseur historique EDF, a annoncé vouloir augmenter ces tarifs réglementés de vente (TRV) sans attendre l’été (normalement, ces tarifs ne sont révisés qu’une fois par an, en août).

Près de 26,8 millions de clients encore soumis à ces tarifs EDF ont donc subi une hausse de leur facture durant l’année 2018. La hausse moyenne des tarifs réglementés de vente de l’électricité proposée par la CRE s’est élevé à 0,8%.

Gel du tarif réglementé au 1er janvier 2019

Fin 2018, le Premier Ministre, Edouard Philippe a annoncé la volonté du gouvernement de stopper la hausse du prix de l’électricité prévue pour le 1er janvier 2019. Une augmentation du prix de l’électricité de 3% était prévu début 2019. Le gouvernement a donc annoncé le gel de l’augmentation du prix de l’électricité pendant l’hiver 2019 puis une forte augmentation au mois d’août 2019.

Les facteurs récents

  • Le parc nucléaire : un investissement coûteux

Parmi les facteurs qui jouent un rôle important dans l’augmentation du prix de l’électricité on relève notamment les investissements destinés au parc nucléaire vieillissant. L’âge moyen d’une centrale nucléaire est de 23 ans en moyenne, or certaines dépassent aujourd’hui les 30 ans.

  • La maintenance du réseau électrique

Autre facteur pesant sur le prix de l’électricité : la maintenance du réseau électrique. On estime à 3 milliards d’euros l’investissement par an et une augmentation d’environ 4% par an du tarif d’utilisation de ces réseaux.

  • Le développement des smart grids

Dernier facteur majeur : le développement des « smart grids », à l’image d’Enedis qui œuvre au déploiement de son compteur intelligent Linky. Or ce déploiement aura un coût qui sera répercuté sur le prix de l’électricité. De même, l’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux de distribution n’est pas gratuit !

Choisir une offre d’électricité adaptée à ses besoins

Pour bien choisir son fournisseur d’énergie et être sûr de payer le juste prix, il est vivement conseillé de calculer le montant approximatif de sa consommation d’électricité. Pour cela multipliez le prix au kWh par le nombre de kWh consommés (cette donnée est indiquée sur votre compteur électrique) et en y ajoutant le prix de votre abonnement.

Enfin, si vous souhaitez avoir une idée précise du nombre de kWh consommés, il vous suffit de connaitre la surface de votre habitation et de connaitre le prix de l’électricité au m2.

Comment réaliser une estimation tarifaire à partir du prix au kWh ?

Vous souhaitez prévoir vos dépenses d’électricité à venir ? Pourquoi ne pas faire faire une estimation de votre consommation. Pour estimer vos factures mensuelles, il vous suffit de relever votre compteur électrique en tout début et fin de mois, de soustraire l’index de début à celui de fin, et de multiplier la différence par le prix du kWh à l’unité que vous payez (celui-ci est indiqué sur vos contrats).

Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces calculs, sachez que la plupart des fournisseurs ont mis en place sur leur site des outils de simulation de la consommation afin d’ajuster au plus près l’estimation.

Comment changer de fournisseur d’électricité ?

Vous ne savez toujours pas quel fournisseur d’électricit choisir ? Sachez que depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, le fournisseur historique d’électricité EDF n’est plus le seul à commercialiser des offres d’électricité. Vous avez donc la possibilité de souscrire une offre électricité en optant pour le fournisseur de votre choix, tels que Direct Energie, Planète Oui, Engie ou EDF ou encore ENI.

Notez aussi que vous êtes libre de changer gratuitement de fournisseur d’électricité autant de fois que vous le souhaitez (sans aucun frais de résiliation), le tout sans subir de coupure d’électricité et en continuant de bénéficier d’une énergie de même qualité.

A combien s’élève le prix de l’électricité par mois ?

Le prix de l’électricité payé chaque mois varie en fonction de deux facteurs, à savoir :

  • Votre consommation. Celle-ci dépend de la taille de votre habitation, du nombre d’occupants, de l’électroménager utilisé et des habitudes de consommation.
  • Votre fournisseur. En effet, chaque fournisseur propose ses offres avec un abonnement évoluant selon la puissance du compteur et un prix du kWh qui lui est propre.

Vous déménagez ?

Laissez JeChange se charger de la souscription et résiliation de vos contrats d'énergie, vous êtes bien trop occupé pour ça ! Nos conseillers vous guident parmi les meilleures offres du marché. Choisissez celle qui vous convient et emménagez la tête reposée !

Rappel gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.0/5 - 54 avis