Grosse facture d’électricité : les questions à se poser avant de crier à l’arnaque

Certaines factures d'électricité peuvent réserver de bien mauvaises surprises. L’éclairage de Hayat T., conseillère en Énergie chez JeChange sur les questions à se poser avant de crier un peu trop hâtivement à l'arnaque.

Que faire face à une grosse facture d'électricité ?
Les factures d'électricité réservent parfois de bien mauvaises surprises…
Hayat T. - Conseillère en Énergie chez jechange

Hayat T. - Conseillère en Énergie chez jechange

Comment les fournisseurs d'électricité calculent-ils leurs estimations ?

Hayat T. : Trois méthodes sont fréquemment utilisées par les opérateurs pour l'estimation de votre consommation d'électricité.

La première consiste à se baser sur l'historique de l'année passée pour une même période de consommation. La seconde se base sur votre consommation réelle récente si l'historique n'est pas disponible sur cette même période. La troisième et dernière méthode revient à réaliser une estimation lors de la souscription d'un contrat par téléphone si aucun index de consommation n'a encore été relevé. C'est notamment le cas si vous aménagez dans un logement récemment raccordé à l'électricité.

Sur quels critères repose cette estimation ?

H. T. : Le consommateur va notamment être interrogé sur la surface de son logement, le nombre de ses occupants ou encore la qualité de son isolation. De même, celui-ci devra indiquer au téléconseiller la présence d'équipements électroménagers énergivores tels un lave-linge ou encore un sèche-linge et déclarer celle d'équipements hi-fi comme par exemple des écrans plats. Enfin, le client sera questionné sur ses usages de consommation d'énergie, liés à la fréquence d'occupation de son logement et d'utilisation de son matériel énergivore. De la réalisation de cette estimation naît alors une hypothèse moyenne de consommation, laquelle peut ne pas correspondre à votre consommation réelle.

La saisonnalité de la consommation d'électricité est-elle prise en compte par cet historique ?

H. T. : Effectivement, si la puissance de votre compteur est élevée (9 kVA), votre chauffage est très certainement électrique et votre historique risque fortement d'être modulé par votre fournisseur en fonction de la saisonnalité de votre consommation. Dans le cas d'un compteur à puissance moindre (3 kVA ou 6 kVA), et si vous avez souscrit à une option tarifaire Base, la modulation n'entre pas en ligne de compte. Enfin, entre les deux, l'historique des clients aux profils 6 kVA à la tarification heures creuses/heures pleines va subir une modulation, dans des proportions toutefois moindres que pour des compteurs plus puissants (9 kVA).

Manifestement, mon estimation de consommation a été surévaluée. Que puis-je faire ?

H. T. : Par définition, les estimations réalisées par votre fournisseur d'électricité sont approximatives tout comme les erreurs sont fréquentes. Et peuvent ainsi expliquer qu'une promesse de tarification plus basse puisse déboucher sur une facturation finale plus élevée qu'espérée. Auquel cas, plusieurs solutions s'offrent à vous. La plus simple d'entre elle revient à contacter le service client de votre opérateur si vous considérez que votre mensualité n'est pas adaptée à votre consommation réelle, en indiquant un nouveau montant souhaité. Sous réserve de sa cohérence avec votre consommation, votre fournisseur procédera alors à la modification. Dans certains cas, cette modification peut même s'effectuer directement en ligne depuis votre espace client. C'est notamment le cas pour les clients souscripteurs de l'offre Online de Direct Énergie par exemple. 

Nouvelles offres !

Mint Energie, Plüm Energie, ekWateur, Ilek… Ces noms ne vous disent rien ?
Ce sont les supers challengers de EDF et Engie, ceux qui secouent le marché de l'énergie avec des offres inédites !
Faites une comparaison pour trouver la meilleure offre !

Je compare

Existe-t-il une méthode à 100 % sûre de facturation basée sur ma consommation réelle ?

H. T. : Deux fois l'année, un agent du réseau de distribution effectue une relève de votre compteur électrique et transmet ces données à votre opérateur. Lequel vous adresse une facture de régularisation mesurant l'écart entre l'estimation de votre consommation électrique et votre consommation réelle. C'est là la méthode principalement employée par l'ensemble des fournisseurs en vue de faire coïncider vos factures à vos dépenses effectives d'énergie. Mais ce n'est pas la seule. De plus en plus de clients ayant souscrit auprès d'un fournisseur alternatif optent désormais pour l'auto-relève, l'équivalent du « relevé confiance » d'EDF.

L'auto-relève, comment ça marche et quels en sont les avantages ?

H. T. : L'auto-relève est une solution consistant à relever régulièrement son compteur puis à en transmettre l'index à son fournisseur en vue que les factures d'électricité restent au plus près des consommations. La marche à suivre est la même pour tous les fournisseurs, à quelques particularités près. Direct Énergie met par exemple à la disposition de ses clients un service d'auto-relève en ligne, accessible directement depuis l'espace client. L'index peut également lui être transmis par téléphone. Planète Oui, lui, va jusqu'à offrir un rabais de -10 % sur le prix de l'abonnement en échange d'une auto-relève renseignée mensuellement en ligne, par email ou encore par téléphone.

À quand une facturation basée sur ma consommation réelle et sans efforts de ma part ?

H. T. : La véritable révolution en matière de facturation viendra des compteurs Linky, ces fameux compteurs intelligents et communicants prévus pour équiper près de 35 millions de foyers français d'ici à 2019. Linky permettra une mesure de votre consommation en temps réel par ERDF sans efforts de votre part : les relèves d'index manuelles deviendront inutiles. Au-delà, les consommateurs équipés dudit compteur recevront de leur fournisseur une facture basée sur leur consommation effective, et ce, au kilowatt-heure écoulé près. Dans l'attente de l'arrivée de Linky, pensez toujours à comparer les différents fournisseurs d'électricité non pas via une hypothèse de consommation mais en prenant compte le prix au kWh proposé par l'opérateur.

Boostez votre pouvoir d'achat

Avec ses 10 ans d'expérience dans le conseil en réduction de factures, JeChange s'y connait en boost du pouvoir d'achat ! Prenez vite contact avec nos conseillers pour changer de fournisseur d’énergie et faire des économies !

Rappel gratuit

2 commentaires - Réagissez à votre tour
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Amélie88  -  Le 20 juin 2014 à 14h03

Merci pour l'article, j'ai appris plein de choses notamment que si on changeait de fournisseur les économies ne se voyaient pas forcément dans le montant de la mensualité etc.

Nono  -  Le 23 décembre 2014 à 08h03

"Deux fois l’année, un agent du réseau de distribution effectue une relève de votre compteur électrique et transmet ces données à votre opérateur."

Attention : l'agent relève simplement le compteur , il ne vérifie pas son bon fonctionnement .
Si le compteur est défectueux , le seul qui s'en apercevra ...c'est vous .
Et d'ici là ...vous en aurez donner des sous .

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,8/5 - 10 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆