Le marché de l’énergie est en pleine évolution

C’est la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) qui le dit dans son dernier rapport concernant l’année 2017 : jamais le marché de l’électricité et du gaz domestique n’a connu de mutations aussi importantes !

Un feu est allumé sur une plaque de gaz

Créée en 2000 pour veiller au bon fonctionnement du marché de l’énergie et servir d’arbitre entre les consommateurs et les acteurs économiques du secteur, la Commission de Régulation de l’Énergie est une autorité administrative indépendante. Elle publie régulièrement des rapports très instructifs qui permettent de mettre en lumière les grandes tendances du marché.

Des acteurs de plus en plus nombreux et de plus en plus gourmands

En 2017, il n’y aura jamais eu autant de fournisseurs de gaz et d’électricité pour les particuliers. La CRE en recense exactement 39 dans son rapport, soit sept de plus pour le marché de l’électricité et deux de plus pour celui du gaz par rapport à 2016.

Si les fournisseurs historiques, EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz, dominent encore largement le secteur, leurs concurrents grignotent des parts de marché de plus en plus importantes.

Pour l’électricité, ce sont ainsi plus de 1,3 millions d’abonnés qui ont basculé vers un fournisseur alternatif en 2017. Le rythme est à peu près le même concernant le gaz. Ils sont près de 700 000 abonnés à avoir résilié leur contrat en faveur d’un fournisseur alternatif sur la même période. Ces chiffres représentent quand même sur une année 11% de clients pour le gaz et 8% pour l’électricité, c’est donc loin d’être anecdotique.

Des offres d’approvisionnement variées et attractives

Dans un marché de plus en plus concurrentiel, les fournisseurs de gaz et d’électricité rivalisent d’inventivité pour conquérir de nouveaux clients. L’année 2017 a donc vu fleurir de nouvelles typologies d’offres : celles réservées aux propriétaires d’une voiture électrique, celles adaptées aux nouveaux compteurs connectés Gazpar et Linky, celles proposant une énergie d’origine renouvelable, etc.

Sensibilisés à la question de la transition énergétique et profitant d’offres attractives d’un point de vue économique, plus de 1,5 millions de consommateurs ont notamment basculé vers des offres « vertes ».

Aussi, pour la première fois, le nombre de sites résidentiels bénéficiant d’une offre suivant les tarifs réglementés est passé sous la barre des 50%. Parions qu’à l’avenir, ce rapport a peu de chance de s’inverser.

La concurrence permet de contenir la hausse des prix

En moyenne, les prix des kWh de gaz et d’électricité sont à la hausse depuis plusieurs années. Malgré cette tendance défavorable au consommateur, la concurrence que se livre les fournisseurs historiques et alternatifs de gaz et d’électricité permet d’en limiter les effets. Ainsi, en changeant de fournisseur, il est encore possible pour de nombreux abonnés de réaliser d’importantes économies sur leur facture de gaz et d’électricité.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,9/5 - 12 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆