En 2050, 80% de l'énergie produite pourrait être renouvelable

Les experts européens et mondiaux ont tous publié leurs rapports et sont d'accord sur un scénario à réaliser, atteindre une part d'énergies renouvelables dans la production mondiale de l'ordre de 80% à l'horizon 2050

Depuis quelques années la politique énergétique mondiale change. La prise de conscience au sujet du changement climatique et de la raréfaction des énergies fossiles permet aux énergies vertes de prendre progressivement le pas sur les autres modes de production.

Un premier pas de l'Europe

Dans un rapport la commission européenne fixait des objectifs énergétiques ambitieux, 80% de l'énergie produite devra être verte. Évidemment cet objectif, très coûteux, semble plus difficile à atteindre qu'il n'y paraît.

En effet les énergies renouvelables nécessitent, à l'heure actuelle, une superficie largement supérieure aux énergies fossiles pour une production équivalente. L'objectif fixé néscessite donc, pour être réalisable, une réduction de la consommation énergétique européenne de l'ordre de 40%. L'économie réalisée serait alors de 400 milliards d'euros sur nos importations de pétrole et de gaz, une manne financière qui pourrait bénéficier au développement de méthodes plus performantes pour tirer parti des énergies renouvelables .

Ce rapport avait été accueilli très froidement par les associations écologistes mais un nouveau document, mondial cette fois-ci, semble aller dans le même sens.

Le GIEC publie son rapport

Le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat (GIEC) a rendu son rapport, demandé pour l'ONU, afin de trouver des solutions pour enrayer le réchauffement climatique.

Pour cela 160 scénarios ont été évalués. Parmi eux les plus pessimistes montrent que seul 17% (contre 13% actuellement) de la production d'énergie sera verte en 2050, et les plus optimistes tablent sur une part de la production mondiale d'énergie d'origine renouvelable de l'ordre de 77% en 2050.

Pour pouvoir atteindre ce scénario idéal en 2050 les conclusions du GIEC sont très proches de celles de la commission européenne, une baisse de la consommation énergétique mondiale et un engagement de tous les états dans ce domaine, notamment des Etats-Unis.
L'utilisation majoritaire d'énergies renouvelables est ainsi tout proche. L'argument économique qui ralentissait le développement dans ce domaine n'étant pas un frein puisqu'il suffirait d'investir 1% du PIB de chaque état dans cet objectif chaque année pour atteindre les 77% d'énergie verte dans la production mondiale à l'horizon 2050.

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ?
JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation.
N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4/5 - 4 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆