Troisième trimestre 2016 : encore un excellent cru pour Direct Énergie

Le « phénomène Direct Énergie » ne s'essouffle pas. En hausse de 72,8 %, le chiffre d'affaires du premier fournisseur alternatif d'énergie de France atteint près de 1,2 milliard d'euros sur le cumul des neuf premiers mois de l'année.

Logo de Direct Énergie
Il semble désormais extrêmement probable que le fournisseur remporte son pari, à savoir, conquérir deux millions de sites clients d'ici à la fin de l'année 2016.

Les bons résultats se suivent et se ressemblent : plus que jamais, Direct Énergie consolide son statut de premier fournisseur alternatif de gaz et d'électricité sur le marché de l'énergie français. Publiés officiellement par l'entreprise après la clôture des marchés boursiers ce mardi 8 novembre, les chiffres du troisième trimestre 2016 confirment une envolée du chiffre d'affaires et un pouvoir de séduction toujours aussi puissant auprès des particuliers souhaitant réduire leur facture.

En conservant ce rythme, le fournisseur est quasiment assuré de remplir haut la main les objectifs fixés pour l'exercice 2016, pourtant révisés à la hausse en cours d'année. Un nouveau renforcement du capital via une émission obligataire, par ailleurs, semble déjà annoncer une ambition renouvelée pour l'année prochaine.

La croissance du chiffre d'affaires continue à s'accélérer

Les ventes enregistrées par Direct Énergie au troisième trimestre, sans surprise, profitent de l'excellente dynamique engagée depuis le début de l'année et battent encore une fois des records. Le chiffre d'affaires s'établit à 322,3 millions d'euros, soit une augmentation spectaculaire de 78,4 % par rapport au troisième trimestre 2015.

On notera avec intérêt que cette progression est encore plus rapide que celle enregistrée au premier semestre 2016, à l'occasion duquel le chiffre d'affaires avait connu une embellie de « seulement » 70,8 % par rapport aux six premiers mois de 2015. Tout indique donc que le phénomène Direct Énergie ne s'essouffle pas et, bien au contraire, continue à prendre de l'ampleur.

Résultats Direct Énergie T3 2016
Le chiffre d'affaires de Direct Énergie a augmenté de 78,4 % par rapport au T3 2015. (Crédit : Direct Énergie)

Sur le cumul des neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires atteint désormais environ 1,186 milliard d'euros, en hausse de 72,8 % par rapport à l'année précédente. Une performance impressionnante qui confirme la première place de Direct Énergie sur le podium des fournisseurs alternatifs de gaz et d'électricité.

Toujours davantage de clients séduits par l'offre Direct Énergie

Les contrats de gaz et d'électricité de Direct Énergie (en offre simple ou combinée), qui permettent aux abonnés de réaliser des économies immédiates par rapport aux tarifs réglementés des fournisseurs historiques, suscitent une adhésion croissante des foyers français. Incluant particuliers et professionnels, 206 000 nouveaux « sites clients » ont souscrit un contrat chez le fournisseur au cours du troisième trimestre 2016, soit 10,8 % de plus qu'au troisième trimestre 2015 (186 000 nouveaux clients à l'époque). Parmi ces nouveaux venus, on compte plus de trois quarts de particuliers (164 000).

Au 30 septembre 2016, la clientèle totale de Direct Énergie s'élève désormais à 1,958 million d'abonnés contre 1,592 million au 1er janvier : un gain net de 23 % en seulement neuf mois.

Au-delà de la conquête de nouveaux clients, le groupe attribue en partie ses résultats financiers à l'acquisition d'une centrale thermique à cycle combiné au gaz naturel à Bayet, en décembre 2015. Pour le seul troisième trimestre 2016, le site a produit 265 GWh, ce qui représente une considérable source de revenus pour l'entreprise.

Des objectifs annuels en passe d'être atteints

À la suite de la publication des résultats du premier semestre, et en raison de performances largement supérieures à ses estimations initiales, Direct Énergie avait fait le choix de revoir à la hausse ses objectifs commerciaux pour l'exercice 2016, en visant notamment d'ici au 31 décembre prochain :

  • Deux millions de sites clients. Avec déjà 1,958 million de clients au 30 septembre et un rythme de recrutement de plus de 200 000 comptes au troisième trimestre, il semble extrêmement probable que le pari sera remporté.
  • Un chiffre d'affaires annuel supérieur à 1,5 milliard d'euros. Au vu du rythme de croissance du chiffre d'affaires depuis le début de l'année, des températures conformes aux normales saisonnières à l'automne et au début de l'hiver devraient là aussi assurer à Direct Énergie de franchir ce cap symbolique sans encombre.

Un nouveau renforcement du capital

Afin d'améliorer sa « flexibilité financière », et probablement dans la perspective de préparer l'année 2017, Direct Énergie a annoncé la réalisation d'une nouvelle émission obligataire pour un montant total de 68 millions d'euros. Parmi les ambitions du groupe : l'acquisition, peut-être dès la fin de cette année, d'une seconde centrale à cycle combiné gaz située cette fois en Belgique.

Sur le même sujet : Direct Énergie relève ses objectifs après un excellent premier semestre