Isolation des combles : fonctionnement, efficacité, aides et prix

Largement encouragée dans le volet environnemental du plan de relance gouvernemental pour redresser l’économie après la crise du covid-19, l’isolation des combles est la star de la rentrée 2020.

  • Publié le
  1. Pourquoi faire une isolation des combles ?
  2. Quel est le prix pour l’isolation des combles ?
  3. Comment faire une isolation des combles ?
  4. Quel type de combles choisir : aménagés ou perdus ?
  5. Quelles sont les aides de l’État pour l’isolation des combles ?

Comparatif des techniques d’isolation des combles, aides de l’État, avantages et rentabilité à court et long terme : on vous donne toutes les informations utiles pour vous aider à franchir le pas.

Participer à la transition énergétique et au redressement de l’économie du pays tout en faisant baisser vos factures de chauffage, c’est possible ! On vous dit comment.

Pourquoi faire une isolation des combles ?

Largement subventionnée par l’État afin de réduire la facture énergétique des Français et lutter contre le phénomène des passoires thermiques (environ 5 millions de logements concernés), l’isolation des combles offre de nombreux avantages.

Réduire les dépenses énergétiques de vos foyers

C’est physique, la chaleur monte toujours.

Si vos combles sont mal isolés, jusqu’à 30% de la chaleur produite par votre chauffage peut s’échapper de votre logement par le toit.

En isolant vos combles, à chaleur égale dans votre logement, vous faites baisser vos consommations d’énergie et le montant de vos factures de chauffage.

Améliorer le confort thermique de votre logement

Une bonne isolation thermique des combles permet de conserver la chaleur à l’intérieur de votre logement et vous apporte un confort thermique appréciable sans pour autant devoir monter le chauffage en plein cœur de l’hiver.

Inversement, l’été, cela vous permet de conserver un peu de fraîcheur en cas de fortes chaleurs, surtout si votre toiture est exposée plein sud.

Atténuer les nuisances sonores

Les matériaux utilisés pour l’isolation thermique des combles présentent aussi souvent d’excellentes propriétés phoniques et réduisent votre exposition aux bruits extérieurs.

Ils limitent également la propagation des bruits intérieurs d’une pièce à l’autre.

Se protéger des nuisibles

Des combles mal isolés sont un repère de choix pour de nombreux nuisibles : rats, insectes, souris, loirs, oiseaux, etc.

Attirés par la chaleur produite par votre logement, ils sont à l’origine de nombreux désagréments plus ou moins problématiques.

En isolant les combles, vous leur empêchez l’accès aux anfractuosités qu’ils affectionnent tant pour se loger et se reproduire.

Améliorer la valeur de votre bien

L’isolation des combles améliore les performances énergétiques de votre logement, ce qui rend votre bien plus attractif à la vente.

Elle permet également, dans certaines conditions, leur aménagement et peut se traduire ainsi par un gain de mètres carrés supplémentaires à bas coût.

La création d’une chambre à la place d’un grenier impropre à l’habitation améliore de fait la valeur de votre logement.

Quel est le prix pour l’isolation des combles ?

En fonction des aides dont vous pouvez bénéficier, le prix de l’isolation des combles varie d’un logement à l’autre en fonction de vos ressources et de la technique employée.

Isolation des combles à 1€ : comment est-ce possible ?

Quelle que soit la technique utilisée, l’isolation des combles par un artisan qualifié représente toujours un coût relativement élevé.

Pourtant, de nombreux messages publicitaires vous promettent une isolation des combles à 1 euro seulement.

Cela est en effet possible, sous condition de ressources, grâce aux nombreuses aides pour l’isolation des combles accordées par les pouvoirs publics.

La rentabilité de l’isolation des combles

À température égale, avant et après les travaux, on estime en moyenne que l’isolation des combles peut vous faire économiser environ 250 euros par an sur votre facture de chauffage.

De manière générale, l’isolation des combles peut vous permettre de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie, c’est beaucoup, c’est bon pour votre budget et pour la planète.

Bon à savoir

En améliorant les résultats du diagnostic de performance énergétique, l’isolation des combles peut également augmenter la valeur du bien d’environ 5%.

Et c’est sans compter le gain de mètres carrés si l’isolation des combles les rend aménageables.

Nouvelles offres !

Mint Energie, Plüm Energie, ekWateur, Ilek… Ces noms ne vous disent rien ?
Ce sont les supers challengers de EDF et Engie, ceux qui secouent le marché de l'énergie avec des offres inédites !
Faites une comparaison pour trouver la meilleure offre !

Je compare

Comment faire une isolation des combles ?

Il existe de nombreuses méthodes pour l’isolation des combles perdus ou l’isolation des combles aménageables, même les plus difficiles d’accès et même en passant par l’extérieur en glissant un isolant entre la toiture et la charpente.

L’isolation des combles par soufflage

La technique la plus fréquente pour l’isolation des combles perdus est la technique dite du soufflage.

L’isolant de toiture le plus souvent utilisé dans ce cas est la laine de verre ou la ouate de cellulose, mais cela peut également être :

  • de la laine de roche,
  • de la laine de lin,
  • de la laine de chanvre,
  • de la fibre de bois.

L’isolation des combles par soufflage permet de couvrir facilement les moindres recoins.

L’isolation des combles par épandage

Proche de la technique du soufflage, l’isolation des combles par épandage consiste à étaler des flocons isolants à l’aide d’un râteau à la place d’une machine.

Les matériaux utilisés sont les mêmes que pour la technique précédente.

La pose d’isolant en rouleaux

Cette technique consiste à poser de la laine de verre ou autre en rouleaux en la fixant directement à la charpente et sur le plancher des combles.

Facile à mettre en œuvre, cette méthode nécessite que les combles soient facilement accessibles.

L’isolation de combles aménageables

Quelle que soit la technique employée, l’isolation de combles aménageables doit être complétée par des plaques de plâtres rigides, type BA13, pour dissimuler l’isolant posé sous la toiture de la pièce habitable.

On privilégiera souvent dans ce cas de figure la pose d’isolant en rouleaux ou en panneaux.

L’isolation par l’extérieur

Si vous souhaitez isoler des combles déjà aménagés, il est possible de réaliser une isolation thermique par l’extérieur en retirant la couverture du toit pour poser des panneaux isolants rigides sur la charpente.

Il suffit ensuite de replacer la couverture sur la couche d’isolant. Cette technique, très efficace, est néanmoins assez onéreuse.

Quel type de combles choisir : aménagés ou perdus ?

Tout dépend des combles. Si l’espace disponible est suffisamment vaste pour permettre l’aménagement d’une pièce habitable, ne vous en privez pas.

Aux prix actuels de l’immobilier, un gain de quelques mètres carrés est toujours bon à prendre.

Le coût total des travaux risque néanmoins d’être plus conséquent que pour l’isolation de combles perdus.

Quelle isolation pour des combles perdus ?

La méthode la plus simple et la moins coûteuse pour l’isolation des combles perdus est la technique du soufflage.

Facile à mettre en œuvre, elle permet une isolation efficace même pour les combles les plus difficiles d’accès.

Quelles sont les aides de l’État pour l’isolation des combles ?

Fortement encouragée par les pouvoirs publics qui en ont fait un des axes majeurs de la transition énergétique, l’isolation des combles peut être financée par de nombreuses aides, à savoir :

  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique ou CITE, qui sera remplacé dès 2021 par le dispositif « Maprimerénov » ;
  • L’éco-prêt à taux zéro si l’isolation des combles est couplée à d’autres travaux de rénovation énergétique ;
  • La Prime Énergie, allouée par des professionnels dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) ;
  • Les aides de l’ANAH, l’Agence Nationale de l’Habitat.

Bon à savoir

Pour bénéficier des aides de l’État, les travaux d’isolation des combles doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les matériaux utilisés doivent également satisfaire aux exigences RT 2012 et afficher une résistance thermique minimale de 7 m2.K/W pour les combles perdus et 6,5 m2.K/W pour les combles aménageables.

Boostez votre pouvoir d'achat

Avec ses 10 ans d'expérience dans le conseil en réduction de factures, JeChange s'y connait en boost du pouvoir d'achat ! Prenez vite contact avec nos conseillers pour changer de fournisseur d’énergie et faire des économies !

Rappel gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3.7/5 - 3 avis