Prêt « Avance Rénovation », dispositif dédié à la rénovation énergétique

Le prêt Avance Rénovation est un dispositif pour le financement de travaux de rénovation garanti par l'Etat. JeChange vous en dit plus.

  • Publié le

Qu’est-ce que le prêt « Avance Rénovation » ?

Ce dispositif a été créé via la loi Climat et résilience 2021. Il s’agit d’un prêt spécifique, dédié à la rénovation des logements. Le prêt Avance Rénovation permet aux ménages modestes et aux séniors de financer la rénovation énergétique de leur résidence principale. Une condition principale, il faut que le logement soit considéré comme passoire thermique. Autrement dit, qu’il soit classé F ou G au diagnostic de performance.

Ce prêt vient donner un coup de pouce pour pallier le reste à charge après déduction des aides, comme MaPrimeRénov’. Enfin, il ne doit pas être supérieur à 70 % de la valeur du logement avant travaux.

travaux-renovation-viager

Un prêt spécifique garanti par l’Etat

En effet, ce prêt a plusieurs particularités. La notion de « garanti par l’Etat », qu’est-ce que ça implique ? Le dispositif du prêt Avance Rénovation est « sécurisé » auprès des établissements bancaires qui le commercialiseront. Une garantie publique est fixée à 75 % de la perte éventuellement encourue. En cas de défaut de paiement, le Fonds de garantie pour la rénovation énergétique prendra la relève pour le remboursement. Il interviendra de même dans le cas où la vente du logement ne suffirait pas à couvrir le montant des travaux financés.

Une autre particularité du prêt Avance Rénovation, c’est qu’il n’y a que les intérêts qui sont remboursés au fil de l’eau. La somme prêtée, quant à elle, ou encore appelée le capital, n’est à solder que lors de la vente ou la transmission par héritage du logement. En contrepartie, le prêt est hypothécaire. En d’autres termes, une garantie est prise sur le logement concerné par les travaux à réaliser.

Le prêt « Avance Rénovation », pour qui ?

Ce prêt dédié vise à aider les ménages modestes et les personnes âgées. En effet, il s’agit de profils qui pourraient avoir des difficultés à accéder à des crédits bancaires plus classiques, comme l’éco-prêt à taux zéro.

Même si les conditions exactes restent à définir, sachez que :

  • le montant du prêt sera évalué en fonction de la valeur du bien concerné par les travaux
  • l’emprunteur doit être propriétaire du bien hypothéqué à rénover, et ce dernier doit être à usage exclusif d’habitation
  • le prêt ne pourra être accepté que pour financer la réalisation de travaux améliorant la performance énergétique du logement
  • les revenus et l’âge de l’emprunteur seront des cibles essentielles pour l’analyse du profil
Un couple dans un logement en travaux

En bref :

Ce dispositif récent permet aux ménages modestes d’emprunter pour rénover leur bien en effectuant un remboursement au fil de l’eau pour les intérêts et in fine pour le capital, lors de la vente ou cession du bien.

Accordé sous conditions de ressources, le souscripteur doit avoir des revenus inférieurs aux plafonds fixés par l’Anah (Agence nationale de l’habitat), comme suit :

  • 19565 euros pour une personne qui vit seule (25715 € en Ile de France)
  • 28614 euros pour un couple (37739 en Ile de France)
  • si le foyer est composé de 4 personnes, le seuil atteint 40200 euros, 52925 en Ile de France.

Aujourd’hui, deux établissements bancaires se lancent dans le prêt « Avance Rénovation », le Crédit Mutuel, qui plafonne le prêt à 30 000 € et la Banque Postale, à partir de mars. D’autres organismes devraient suivre assez rapidement dans la commercialisation du prêt « Avance Rénovation », mis en place début 2022. « Il y a urgence à rénover le parc immobilier. Face à l’inflation des coûts de l’énergie, à la problématique du pouvoir d’achat et du mal logement, ce dispositif du prêt Avance Rénovation apporte une réponse concrète », relève Nicolas Théry, président du Crédit Mutuel. « Le lancement du prêt ‘Avance rénovation’ en ce début d’année 2022 concrétise l’engagement que La Banque Postale avait pris auprès du gouvernement pour lutter contre les passoires thermiques », affirme Philippe Heim, quant à lui président du directoire de La Banque Postale.

Vous pouvez aussi passer par un rachat de crédits pour financer vos travaux. Une démarche qui peut être très avantageuse puisqu’il vous permet, en plus de débloquer de la trésorerie, d’avoir un gain sur vos mensualités en regroupant vos prêts pour n’avoir qu’une mensualité et un taux unique. N’hésitez pas à faire le point gratuitement avec un expert de l’équipe CréditUnique.

Financez vos travaux grâce au rachat de crédit !

Vous avez déjà plusieurs crédits en cours et vous souhaitez rénover votre logement ?
Regroupez vos crédits et bénéficiez d’une seule mensualité !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - 11 avis