Comment fonctionne un crédit renouvelable ?

Formule de crédit à la consommation, le crédit renouvelable est aussi connu sous le nom de crédit revolving. Facile d’accès et particulièrement souple, celui-ci semble la solution idéale pour répondre à certains besoins de financement. Qu’en est-il vraiment ?

Un couple âgé analyse des documents et des chiffres

Le crédit renouvelable consiste à mettre à votre disposition une somme d'argent sur un compte ouvert à votre nom, utilisable à tout moment, en totalité ou en partie. Sa particularité ? Votre réserve disponible se reconstitue au fil de vos remboursements. Mais attention : cette formule de crédit n'est pas à prendre à la légère. Il s'agit d'un mode de financement dont il importe, plus que pour d'autres, de bien saisir le fonctionnement pour l'utiliser sans risque. Mode d'emploi.

Comment marche un crédit renouvelable

Crédit revolving, permanent, reconstituable... Autant d'appellations pour parler d'une seule et même formule de crédit. Comment marche un crédit renouvelable ? Son principe consiste à mettre à la disposition de l'emprunteur une somme d'argent sur un compte ouvert à son nom, cette somme pouvant être librement utilisée, pour tout ou partie. C'est la raison pour laquelle les établissements de crédit parlent également de « réserve disponible », d' « ouverture de crédit » ou de « crédit autorisé ». 

Particularité de ce type de crédit : une partie des mensualités vient reconstituer la réserve disponible en vue de financer, au besoin, de nouveaux achats (d'où le nom de crédit renouvelable). C'est la différence entre crédit renouvelable et prêt permanent. Le fonctionnement du crédit renouvelable est particulièrement souple, notamment quand il s'accompagne de la remise d'une carte de crédit utilisable pour retirer de l'argent ou régler les commerçants lorsque ces derniers l'acceptent.

Vers qui se tourner pour solliciter un crédit renouvelable ? Tout simplement vers des établissements de crédit renouvelable, c'est à dire des banques et des sociétés financières spécialisées dans le crédit à la consommation, soit par l'intermédiaire de leurs agences, soit par le biais des commerces avec lesquels collaborent les établissements de crédit.

Réserve du crédit renouvelable : comment ça marche ?

Le crédit renouvelable permet de financer vos achats courants de faible ou moyenne valeur pour lesquels un crédit classique ne serait pas adapté compte tenu, notamment, de la fréquence des achats. Selon les banques, ou les organismes de crédit, vous disposez de plusieurs formules pour utiliser votre crédit renouvelable :

  • Demander un virement sur votre compte bancaire : il s'agit là de la formule classique où la banque ouvre une ligne de crédit sur laquelle vous pouvez tirer. Mais vous pouvez également demander un chèque correspondant au montant de votre achat.
  • Utiliser la carte de crédit adossée à votre prêt pour régler vos achats. Avec cette formule, une carte bancaire est émise par la banque et utilisable comme n'importe quelle carte bancaire, à la fois pour retirer de l'argent dans les distributeurs automatique de billets ou pour régler directement vos achats auprès des commerçants.
  • Utiliser la carte de crédit associée à votre crédit pour retirer des espèces dans un distributeur automatique de billets.
  • Utiliser une carte privative émise par une enseigne ou un réseau de commerçants (hypermarché, entreprise de vente par correspondance, etc.) avec laquelle la banque ou l'établissement prêteur a négocié son utilisation. Notez que, dans ce cas, l'intérêt est aussi de pouvoir bénéficier d'opérations promotionnelles réservées par les commerçants aux détenteurs de cette carte.

Avantage de la carte de crédit : cela vous permet de financer l'achat de biens ou de services sans avoir à obtenir sans cesse l'accord de votre banque ou de votre organisme de crédit pour un nouveau prêt. 

Quelle durée d'engagement et de remboursement ?

La durée d'un crédit renouvelable est d'un an et peut être reconduite chaque année. Concernant la durée de remboursement du crédit, sachez que depuis le 1 er  mai 2011, la loi impose des durées de remboursement maximales qui ne peuvent pas être dépassées. Elles varient en fonction du montant du crédit :

  • 36 mois pour un crédit dont le montant est inférieur ou égal à 3 000 € ;
  • 60 mois pour un crédit dont le montant est supérieur à 3 000 €.

Notez qu'un document récapitulatif de la situation de votre crédit doit vous être adressé tous les mois par l'organisme prêteur. Devront alors être mentionnées les informations suivantes :

  • date du relevé ;
  • date du paiement ;
  • part du capital disponible ;
  • montant de l'échéance ;
  • part correspondant aux intérêts ;
  • taux de la période ;
  • taux effectif global ;
  • montant des remboursements effectués ;
  • totalité des sommes exigibles ;
  • estimation totale du nombre de mensualités dues.

Trois mois avant l'échéance annuelle, le prêteur doit vous informer des conditions de reconduction du contrat et des procédures de remboursement des sommes restant dues.

Bon à savoir : Bien que les mensualités de remboursement soient inscrites dans le contrat, la loi vous autorise à les modifier : vous pouvez ainsi rembourser en une seule fois ou par anticipation sans indemnité à payer. Vous pouvez également demander la  résiliation du contrat  ou la  transformation du crédit renouvelable en un crédit classique . Notez enfin que si le contrat de crédit est accompagné d'une assurance, le paiement des cotisations d'assurance ne peut pas entraîner un dépassement des durées de remboursement.

Avantages et inconvénients du crédit renouvelable 

Les taux d'intérêts appliqués à votre crédit ont une importance capitale dans votre remboursement. Voici ce qu'il faut savoir sur le coût du crédit renouvelable : d'abord que les taux sont le plus souvent révisables, ce qui signifie qu'ils peuvent être revus à la hausse au cours de votre crédit.

Notez cependant que les intérêts ne portent que sur la somme que vous avez réellement utilisée, et non sur toute la réserve d'argent qui vous a été accordée. Enfin, avant de souscrire un crédit renouvelable il est important de savoir que leurs taux sont plus élevés que ceux des crédits à la consommation classique et qu'ils varient en fonction de la somme empruntée.

Bon à savoir : Le montant maximum d'un crédit renouvelable est de 75 000 €. Jusqu'en 2011, ce dernier était de 21 500 €, mais il a été remonté lors de la réforme du crédit lancée par Christine Lagarde.

Les conseils de JeChange pour une utilisation sans risque du crédit renouvelable

Mal utilisé, le crédit renouvelable comprend un risque non négligeable d'endettement, voire de surendettement ! Pour éviter ces situations, ce type de crédit ne doit pas devenir une source de financement habituelle et permanente, ou encore un moyen de régler un achat coûteux.

Le crédit renouvelable doit avant tout rester un mode de financement ponctuel, ou exceptionnel. Utilisé à bon escient, le crédit renouvelable offre en effet des avantages dont il serait dommage de se priver. Ainsi, il permet notamment de pouvoir faire face à des décalages de trésorerie.

Bref, en respectant quelques règles simples, vous pouvez souscrire sans crainte, et sans risquer l'endettement !

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆