Est-ce toujours rentable de faire un rachat de crédit ?

Généralement, un rachat de crédit est rentable à condition tout de même d’être attentif aux conditions d’octroi du regroupement de prêts. En effet, certaines opérations peuvent se solder par une perte d’argent.

Deux hommes discutent autour d’une table jonchée de papiers et de documents, l’un d’eux pose le doigt sur une calculette

Un rachat de crédits consiste à fusionner l'ensemble de ses emprunts en cours pour bénéficier d'un taux d'intérêt plus avantageux. L'objectif est donc de décrocher un rachat de crédits rentable. Toutefois, cette rentabilité réclame d'être vigilant sur les paramètres du prêt souscrit, ce qui passe notamment par l'analyse des frais de rachat.

Comment éviter les arnaques au rachat de crédits qui peuvent exister ? Comment procéder pour l'analyse des frais de rachat de crédits ? Quels sont les conseils à appliquer pour engager la négociation pour un regroupement de prêts ? Voici les éléments à connaître pour ne pas commettre d'impairs et atteindre les objectifs fixés en termes de rentabilité.

Le rachat de crédits est-il toujours la bonne solution pour faire des économies ?

Non, le rachat de crédits n'est pas systématiquement rentable. En général, c'est la renégociation de prêts qui constitue la meilleure alternative pour alléger ses mensualités de remboursement. Pourquoi ? Parce que renégocier son crédit implique de dialoguer avec l'organisme prêteur.

Autrement dit : le souscripteur n'aura pas de frais supplémentaires à supporter comme dans une opération de rachat de crédits. Une simple simulation de renégociation de crédit suffit pour mettre d'accord les deux parties sur les conditions tarifaires.

Le regroupement de prêts implique un troisième acteur qui va formuler une offre de rachat. Outre le fait que les démarches administratives sont plus chronophages et entrainent des délais plus importants pour le déblocage des fonds, le rachat de crédits crée des dépenses additionnelles qui pèsent sur le coût global du crédit.

La rentabilité d'un rachat de crédits réclame une analyse des frais associés

L'analyse des frais de rachat impose de tenir compte :

  • des frais relatifs au rachat du capital et des intérêts variables selon l'ancienneté du contrat ;
  • des pénalités de remboursement anticipé (6 mois d'intérêt, la somme étant plafonnée à 3 % du capital restant dû).

D'autres frais viennent alourdir la note comme :

  • le coût de la garantie de prêt (cautionnement qui s'élève à 2 % de la somme empruntée) ;
  • les frais de dossier (autour de 1.000 euros ou 1 % de la somme empruntée) ;
  • les éventuels frais de notaire en cas de garantie hypothécaire (frais de mainlevée correspondant à 2 % de la somme empruntée) ;
  • les éventuels frais de courtage (5 % de la somme empruntée).

Ainsi, malgré un taux de rachat de crédit rentable au départ, les frais peuvent au final annihiler cette perspective voire même dégrader la situation financière de l'emprunteur.

Un peu d'air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit... si, si, promis ! Avec le rachat de crédits, vous transformez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements... Difficile à croire ? Simulez vos économies pour voir !

Je réduis mes mensualités

Quels sont les conseils pour un rachat de crédit rentable à suivre ?

Pour comparer les offres de rachat de crédit, l'emprunteur doit veiller à ce que :

  • la majorité des prêts en cours ait atteint la deuxième moitié de la période de remboursement pour couvrir les frais inhérents à l'opération de regroupement de prêts ;
  • l'écart entre le taux pratiqué et le nouveau taux de rachat de crédit soit égal ou supérieur à 1 % ;
  • le montant du capital restant dû soit au minimum de 50.000 euros dans le cadre d'un regroupement de crédit immobilier rentable ;
  • l'opération soit suffisamment anticipée en amont notamment pour se laisser le temps nécessaire afin de trouver la meilleure assurance-emprunteur possible, une véritable source d'économie potentielle donc de rentabilité ;
  • le courtier en rachat de crédit sollicité le cas échéant soit correctement agréé par la Banque de France via l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et dispose du statut d'intermédiaire en opérations bancaires (IOB) ;
  • aucun frais de dossier ne soit facturé avant l'acceptation définitive et la signature du dossier, sous peine de tomber dans un abus voire une arnaque au rachat de crédit de la part de l'intermédiaire.

Comment obtenir un rachat de crédit personnel rentable ?

Une grande proportion des dossiers de regroupement de prêts concerne les crédits personnels. Afin de conforter la rentabilité d'un rachat de crédit personnel, il est recommandé à l'emprunteur de prendre lui-même part à son remboursement en échangeant directement avec ses créanciers. Dans quel but ? Pour faire des économies si l'emprunteur choisit de passer par un établissement financier spécialisé ou un courtier.

Comment obtenir un rachat de crédit immobilier rentable ?

Les prêts immobiliers sont généralement négociés avec la banque. Toutefois, il est parfaitement possible de solliciter un rachat de crédit immobilier pour obtenir des taux d'intérêt plus avantageux ou pour réduire le coût de l'assurance-emprunteur. C'est particulièrement le cas lorsque la situation personnelle, familiale ou patrimoniale de l'emprunteur évolue.

Néanmoins, le rachat de crédit immobilier mobilise des sommes conséquentes et il faut se garder des promesses de rentabilité trop généreuses. Les courtiers spécialisés sont particulièrement attirés par ce type d'opération pour eux lucrative, les frais de courtage avoisinant 5 % du montant du nouvel emprunt souscrit. Le coût de l'intervention d'un intermédiaire doit être inclus dans le calcul de rentabilité d'un rachat de crédit immobilier défini par le TAEG (taux annuel effectif global).

Comment obtenir un rachat de crédit renouvelable rentable ?

Le rachat de crédits renouvelables est judicieux dans un contexte de taux bas, alors que cette catégorie de prêts fonctionne avec des taux variables en partie indexés sur les cours spéculatifs des marchés boursiers. Toutefois, pour lutter contre le phénomène de surendettement, les autorités publiques encadrent de plus en plus les offres de crédits revolving.

Afin de se garantir l'octroi d'un rachat de crédit renouvelable rentable, le consommateur doit comparer le coût global de l'opération avec le montant total du nouvel emprunt. La rentabilité doit permettre d'alléger les échéances et de retrouver un équilibre budgétaire voire une trésorerie pour financer de futurs projets personnels (achat d'une voiture, travaux d'habitat, voyage à l'étranger, études supérieures des enfants, etc.).

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆