Le rachat de crédit à la consommation

Le rachat de crédits consommation est une opération consistant à regrouper tous les crédits conso au sein d’un seul et unique emprunt. L’objectif est de décrocher un taux de prêt à la consommation global plus avantageux et de n’avoir plus qu’une échéance de remboursement mensuelle. Comment regrouper ses crédits à la consommation et quels sont les avantages ? On vous dit tout.

  • Publié le 09/08/2018
  • Écrit par Jordan Behar
Un couple discute devant un ordinateur

Le rachat de crédit à la consommation permet de rééquilibrer ses finances, d’alléger ses mensualités de paiement et même de dégager une trésorerie pour financer un nouveau projet personnel comme des travaux dans son logement, un séjour à l’étranger ou l’achat d’un véhicule. C’est une solution intéressante quand les emprunts à la consommation se multiplient ou lorsque sa situation personnelle, professionnelle ou patrimoniale évolue.

Que puis-je regrouper comme créances dans un rachat de crédit à la consommation? Comme fonctionne le regroupement de prêts conso ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Que vous soyez actuellement en situation de fragilité financière ou tout simplement désireux de faire des économies pour récupérer des marges de manœuvre et du pouvoir d’achat, voici toutes les réponses à vos questions. 

Pourquoi faire un rachat de crédit conso ?

Le rachat de prêts permet de :

  • financer un nouveau projet personnel ;
  • réduire le montant des échéances mensuelles de remboursement pour retrouver des marges de manœuvre ou pour rééquilibrer une situation qui a changé depuis la souscription du dernier crédit conso ;
  • faire face à des changements de vie comme une naissance, un deuil, un déménagement, un passage à la retraite, un séjour à l’étranger, etc.

L’avantage d’un rachat de crédit conso est d’obtenir un prêt unique à un taux plus avantageux, ce qui permet d’avoir une meilleure visibilité sur la gestion de ses finances. En contrepartie, la durée de nouvel emprunt unique est rallongée, ce qui implique de bien évaluer le coût global de ce crédit pour lequel l’emprunteur s’engage à respecter les conditions. Pour bien cerner les enjeux du rachat de crédit à la consommation, une simulation est plus que recommandée.

Quelles sont les conditions à respecter pour un regroupement de prêt conso ?

Pour obtenir une offre de restructuration de dettes, l’emprunteur doit d’abord juger de la faisabilité de l’opération. Les conditions d’un rachat de crédit à la consommation sont les suivantes :

  • posséder au minimum deux prêts à la consommation en cours comme par exemple un crédit automobile et un crédit renouvelable ;
  • vouloir regrouper des crédits à la consommation dont la somme respective oscille entre 5.000 € et 90.000 € ;
  • afficher un taux d’endettement après rachat de crédit consommation inférieur au seuil de 33 % (attention, ce seuil reste indicatif et varie selon le profil de l’emprunteur).

Quelles sont les catégories de crédits qu’il est possible de regrouper ?

Les principaux prêts à la consommation qui peuvent faire partie d’une opération de rachat de crédits sont les suivants :

  • les prêts personnels : ce sont les crédits à la consommation qui ne sont pas affectés spécifiquement à un projet et qui peuvent être remboursés jusqu’à 7 ans maximum. Sont inclus dans cette catégorie :
  • le crédit renouvelable (ou crédit revolving), contracté pour une année reconductible à date anniversaire, qui fait office de réserve d’argent disponible, utilisable librement et rechargeable ;
  • la location avec option d’achat (LOA ou leasing) qui est une solution d’achat d’un véhicule qui est d’abord loué au souscripteur, celui-ci ayant le choix ou non d’en devenir le propriétaire à échéance du contrat ;
  • le découvert autorisé considéré comme un crédit à la consommation ;
  • le prêt étudiant dédié aux emprunteurs âgés entre 18 et 25 ans ;
  • les microcrédits personnels accordés jusqu’à 5.000 € pour les personnes qui sont exclues de l’accès au crédit conso traditionnel.
  • les crédits affectés : ce sont des crédits à la consommation qui sont destinés à financer une opération préalablement déterminée avec l’organisme prêteur comme :
  • le crédit auto/moto pour l’achat de véhicules neufs, de seconde main ou d’occasion ;
  • le crédit bateau pour l’achat d’une embarcation, d’un voilier, d’un bateau de plaisance ou d’un scooter des mers ; 
  • le crédit travaux pour le financement de travaux de rénovation, de réparation ou d’aménagement dans un logement. Si la facture est inférieure à 75.000 €, le consommateur peut opter pour un prêt personnel. 

Le rachat de crédit consommation peut aussi intégrer les dettes personnelles (retards de loyers, impayés, etc.). Par contre, il ne peut inclure les dettes fiscales professionnelles.

Combien de créances un rachat de crédit consommation peut-il fusionner ?

En théorie, un consommateur peut demander le rachat de 7 crédits à la consommation. Toutefois, des dérogations peuvent être accordées pour en regrouper un plus grand nombre. 

Attention, les clients qui multiplient les crédits à la consommation, notamment les crédits renouvelables, voient leur demande de regroupement de prêts conso rejetée par les organismes financiers. Pourquoi ? Parce que leur profil est jugé trop instable donc peu fiable. 

Il nécessitera alors au souscripteur de prouver que la multiplication de crédits renouvelables ne caractérise pas un comportement d’acheteur compulsif. Cette attitude est en effet susceptible d’être un motif de refus de la part des organismes prêteurs.

Qui contacter pour faire un rachat de crédit à la consommation au meilleur taux ? 

Pour procéder à un regroupement de prêts à la consommation, le client a le choix de se tourner vers un établissement bancaire, une compagnie financière spécialisée ou un intermédiaire opérant en tant que courtier en regroupement de crédit.

Les banques sont généralement à l’aise pour renégocier un prêt unique quand les crédits à la consommation y sont logés. Par contre, l’opération est plus délicate si le rachat de crédit à la consommation nécessite de réunir des emprunts dispatchés dans plusieurs établissements différents. 

Ce n’est pas le cœur de métier des banques qui délèguent justement cette activité à des filiales spécialisées dont l’unique activité est justement le rachat de crédit. Plus souples dans leurs critères d’attribution, elles sont aussi plus enclines au risque que leur maison mère mais leurs offres de taux d’emprunt sont souvent moins avantageuses.

Autre acteur du rachat de crédit conso : le courtier qui agit sous le statut d’intermédiaires en opérations de banque. Courtier en ligne ou professionnel évoluant en agence de courtage, leur activité est encadrée par l’Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance (Orias), l’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Le rôle d’un courtier en rachat de crédit à la consommation est de dénicher la meilleure offre du marché en cours. Sa prestation consiste à étudier la faisabilité de la demande de rachat de crédit, à participer à l’élaboration du dossier et à soumettre ce dossier auprès des banques et des organismes de crédit pour lesquels il a été mandaté. L’intermédiaire perçoit des frais de mandat payables uniquement à la signature du rachat de crédit pouvant aller jusqu’à 7 % de la somme empruntée.

Fichage à la Banque de France : puis-je faire un rachat de crédit à la consommation ?

Un locataire a de grandes chances de se voir refuser l’accès au regroupement de crédit. Il doit faire en sorte de ne pas être fiché à la Banque de France, ni au Fichier central des chèques (FCC) ni au Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP).

Un propriétaire n’a pas ce problème puisque son bien immobilier peut faire office de garantie pour l’organisme prêteur. Cette garantie prend la forme d’une hypothèque.

Pour les personnes en situation financière dégradée, d’autres garanties peuvent être réclamées comme dans le cadre de la cession sur salaire. L’établissement prêteur ponctionne le montant du remboursement directement sur le salaire du créancier.

Existe-t-il une limite d’âge pour le rachat de crédit à la consommation ?

L’âge n’est pas un critère qui se dresse comme un obstacle infranchissable à l’accès au regroupement de prêts personnels. Pour déterminer l’âge maximum, on peut toutefois signaler que la dernière échéance de remboursement doit s’effectuer avant le 84ème anniversaire de l’emprunteur, date à laquelle on ajoute 6 mois. Tout dépend alors de la durée du rachat de crédit à la consommation. 

Quels sont les délais pour un rachat de crédit à la consommation ?

Les délais légaux scandent les étapes allant du dépôt de dossier à la signature de l’offre de rachat de crédit conso.

  • plusieurs jours en moyenne entre le dépôt du dossier et une première réponse de la part de l’organisme prêteur pour connaître la faisabilité de l’opération ;
  • une dizaine de jour entre la première réponse et le délai d’instruction du dossier de regroupement de prêt avec à la clé un accord ;
  • 8 à 10 jours de délai de réflexion entre la notification de l’offre et la décision de l’emprunteur ;
  • 14 jours de délai de rétractation (loi Lagarde) pour l’emprunteur après la signature de l’offre de rachat de crédit conso, ce qui correspond au délai de déblocage des fonds.

Ces délais mentionnés à titre informatif indiquent que l’emprunteur doit patienter jusqu’à 3 semaines pour pouvoir jouir des fonds, d’où l’intérêt d’anticiper cette période par rapport au projet personnel à réaliser.

L’assurance-emprunteur est-elle obligatoire pour un regroupement de crédit conso ?

Généralement, le rachat de crédit à la consommation n’est pas adossé à la souscription d’une assurance de crédit. Toutefois, si celle-ci est exigée de la part de l’organisme prêteur, il faut être attentif à son coût lié à divers éléments qui définissent le profil de l’emprunteur. Avant de se lancer dans cette opération, il faut donc veiller à faire un comparatif de rachat de crédit consommation avec ou sans assurance-emprunteur.

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆