Peut-on faire un deuxième rachat de crédit ?

Oui, il est possible de faire un deuxième rachat de crédit même si l’opération nécessite de respecter certaines conditions. En réalité, le regroupement de prêts peut être réitéré à l’infini…en théorie. Alors, quelles sont les contraintes et les limites ? On vous dit tout.

Des mains d’hommes écrivent sur du papier derrière des piles de pièces de monnaie et une tirelire

Le rachat de crédit a pour objectif de regrouper tous les emprunts en cours pour n'en souscrire qu'un seul. Cette opération permet de renégocier le taux d'emprunt à la baisse et de n'avoir plus qu'une seule échéance de remboursement. En contrepartie, la période de remboursement est allongée. Ce sont les mêmes raisons qui peuvent pousser les emprunteurs à faire un deuxième rachat de crédit.

Quelles sont les conditions à respecter ? Quels sont les avantages à réitérer l'opération et quel est le fonctionnement d'un deuxième rachat de crédit ? Revenons ensemble sur cette opportunité qui permet de rééquilibrer sa situation financière et de dégager de la trésorerie pour concrétiser de nouveaux projets personnels.

Qu'est-ce qu'un deuxième rachat de crédit ?

Un deuxième rachat de crédit consiste à vouloir faire un second regroupement de prêts après en avoir déjà effectué un premier. Pour rappel, un regroupement de crédit permet de racheter l'ensemble des crédits souscrits pour n'en présenter plus qu'un seul. Autrement dit : l'emprunteur ne paye plus qu'une seule échéance de prêt mensuelle dont le montant est déterminé par le contrat de rachat de crédit paraphé.

L'intérêt d'un deuxième rachat de crédit est identique au premier : réunir tous ses emprunts en un seul étalé dans le temps. Objectifs : alléger sa mensualité de remboursement et profiter d'un taux de crédit plus avantageux. Le souscripteur soulage ainsi sa situation financière tout autant qu'il la clarifie. En effet, il ne s'adresse plus qu'à un seul organisme prêteur dans le cadre d'un seul prêt.

L'emprunteur retrouve un équilibre budgétaire plus adapté à sa situation personnelle, professionnelle et patrimoniale. Il bénéficie aussi de nouvelles marges de manœuvre en termes de trésorerie pour financer un projet comme un voyage à l'étranger, l'achat d'un véhicule, les travaux dans un logement, l'anticipation des frais d'obsèques, etc. Tant que la situation est tenable, tout le monde peut solliciter un deuxième rachat de crédit car, théoriquement, le nombre de regroupements de crédits est illimité.

Quelles sont les conditions pour solliciter un rachat de crédit pour la 2e fois ?

Demander un rachat de crédit pour la deuxième fois implique toutefois de respecter certaines contraintes. La première d'entre elles concerne le délai qui court entre le premier regroupement de crédit et le second. Il faut patienter au moins un an entre les deux requêtes à l'exception de deux cas de figure.

Ce laps de temps entre deux rachats de crédits n'a pas lieu d'être si le souscripteur utilise ce nouveau regroupement de prêts pour financer un nouveau projet. C'est par exemple le cas d'un futur retraité qui décide de faire un emprunt pour engager des travaux de rénovation de son logement imprévus. Bien qu'ayant déjà réalisé un premier rachat de crédit, il réitère l'opération en réunissant le prêt unique avec le nouvel emprunt requis pour réaliser ses travaux.

La condition de délai pour le deuxième rachat de crédit est également supprimée lorsque le montant du second rachat de crédit est plus élevé que le premier. Cet écart doit toutefois s'inscrire dans des proportions raisonnables : 20 % de nouveaux crédits par rapport au montant du 1er regroupement de prêts effectué.

Un peu d'air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit... si, si, promis ! Avec le rachat de crédits, vous transformez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements... Difficile à croire ? Simulez vos économies pour voir !

Je réduis mes mensualités

Dans quels cas peut-on souscrire un deuxième rachat de crédit ?

Le deuxième rachat de crédit a pour but de diminuer les mensualités de remboursement. Si un particulier ou un ménage estime que sa situation financière tend à se déséquilibrer, il peut solliciter une nouvelle restructuration de prêt en rachetant son premier rachat de crédit.

Sans être exhaustif, plusieurs situations peuvent conduire à envisager à nouveau cette solution :

  • pour profiter d'un contexte de taux bas afin de réduire ses charges mensuelles et ainsi alléger sa dette ;
  • pour réaliser un remboursement anticipé partiel du précédent rachat de crédit suite à la reconstitution d'une épargne issue du premier refinancement des anciens crédits ;
  • pour abaisser le niveau d'endettement au moment d'acheter un bien immobilier ;
  • pour faire face à des dépenses nouvelles ou imprévues ;
  • pour financer un nouveau projet sans augmenter le taux d'endettement ;
  • pour éviter de recourir à un crédit renouvelable au moment d'une perte d'emploi, du départ à la retraite ou d'une séparation.

Quel est le fonctionnement d'un deuxième rachat de crédit ?

Outre le fait de penser à respecter la condition de délai sur le deuxième rachat de crédit, la première étape consiste à entamer une renégociation de crédit avec les établissements prêteurs. Le but des discussions est d'éviter que des pénalités de remboursements anticipés des prêts en cours ne soient appliquées. Il est possible de passer par un intermédiaire qui défendra la requête auprès des établissements bancaires en toute neutralité.

Tout dépend ensuite des critères traditionnels :

  • étude réactualisée du profil de l'emprunteur (situations personnelle, professionnelle et patrimoniale) ;
  • capacité de remboursement ;
  • taux d'endettement supportable.

Un dossier de faisabilité est transmis à l'organisme prêteur. Après un passage devant un comité d'engagement interne, le dossier de deuxième rachat de crédit reçoit un avis favorable ou est rejeté. Le délai d'instruction s'étale sur une dizaine de jours.

Bon à savoir : les banques sont plus réceptives à un dossier de deuxième rachat de crédit quand la personne est confrontée aux conséquences d'un accident de la vie.

Par rapport aux documents classiques, l'organisme prêteur peut réclamer une garantie par session sur salaire ou bien la souscription d'un prêt hypothécaire. Celle-ci s'adresse notamment aux propriétaires et aux demandeurs en cours d'accession à la propriété, lorsque le montant à racheter dépasse le seuil des 200.000 €. Un locataire peut aussi y recourir dans le cas où il peut garantir son emprunt avec un bien immobilier.

En cas d'issue favorable, la banque transmet une offre de rachat de crédit, le souscripteur disposant légalement d'une période de réflexion de 10 jours s'il veut racheter des prêts immobiliers. La signature du contrat entérine l'offre de deuxième rachat de prêts, sachant qu'un délai de rétractation existe durant 14 jours pour les souscripteurs de crédits à la consommation, deux semaines durant lesquelles les fonds sont bloqués.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆