Crédit immobilier : les Français devraient moins s’endetter en 2019 avec la baisse des taux

La remontée des taux des crédits immobiliers annoncée pour 2019 aura pour conséquence l’exclusion d’une partie des acheteurs, aux premiers rangs desquels les primo-accédants.

Le taux moyen des crédits immobiliers est de 1,44 % toutes durées confondues, en France, au mois de novembre. Il continue de stagner à des niveaux très bas depuis des années, grâce à la politique monétaire accommodante des Banques centrales aux Etats-Unis (Fed) et en Europe (BCE). La remontée annoncée de leurs taux directeurs en 2019 pourrait changer la donne. Explications.

Marché immobilier : une année 2019 incertaine

Le contexte tend vers un retournement du marché immobilier, sa dynamique étant jusqu'à présent portée par des taux d'emprunt très favorables aux consommateurs. Le risque de voir remonter les taux immobiliers associé à l'augmentation des prix des logements pourrait exclure du jeu les primo-accédants (ceux qui acquièrent une première résidence principale depuis au moins deux ans). Or, ces derniers constituent le baromètre du secteur.

Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier Cafpi, rappelle qu'en «  trois ans, leur part dans la clientèle Cafpi a plus que doublé, passant de 26 % à 63 %  ». Il ajoute que «  selon les hypothèses de recul de la part des primo-accédants, on peut s'attendre en 2019 à une baisse de 5 à 30 milliards d'euros du volume de crédits délivrés par rapport à 2018.  ».

Baisse du pouvoir d'achat et du moral des ménages

La hausse des taux a un impact négatif sur le pouvoir d'achat, l'argent étant plus cher, mais aussi sur le moral des Français qui ont plus de mal à se projeter dans l'avenir à travers la concrétisation d'un achat immobilier. Un sondage de l'Ifop note que 30 % d'entre eux prévoient l'accès à la propriété immobilière durant les cinq prochaines années. En mars 2018, ils étaient 34 % (-4 points).

Les personnes sondées évoquent principalement le coût du mètre carré trop élevé (56 %), tout en mettant l'accent aussi sur l'évolution de la fiscalité locale non incitative. Les Français ont néanmoins un arbitrage à faire l'an prochain entre attendre que les prix de l'immobilier baissent et subir l'augmentation des taux d'emprunt. Pour 2019, Philippe Taboret table sur «  une hausse de 0,5 point des taux des crédits immobiliers  », avec des taux d'emprunt sur 20 ans culminant à 2 % en moyenne.

Un peu d'air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit... si, si, promis !
Avec le rachat de crédits, vous transformez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements... Difficile à croire ?
Simulez vos économies pour voir !

Je réduis mes mensualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3.8/5 - 12 avis