Un rapport de la Banque de France révèle la popularité des crédits conso en France

En 2018, d’après les chiffres de la Banque de France les crédits à la consommation ont continué sur leur tendance haussière, séduisant de plus en plus de consommateurs.

  • Publié le 28/12/2018 (mis à jour le 11/02/2019)
  • Écrit par
Une tirelire en forme de cochon avec de la monnaie

Dans son dernier rapport, la Banque de France fait état du succès grandissant des crédits à la consommation dont le nombre n'a cessé d'augmenter en France depuis le début de l'année 2018. Raison principale invoquée : la faiblesse des taux d'intérêts. Cette popularité concerne surtout les crédits-bails qui affichent un taux de croissance dépassant régulièrement les 30%.

Tous les types de crédits ne sont pas logés à la même enseigne

Portés par le secteur automobile, les crédits-bails auront été les produits phares de 2018. Avec 36,3% de croissance annuelle en mars, ramené à 30,8% en juin, ils représentent le type de crédit à la consommation préféré des Français. Les prêts amortissables affichent également une belle hausse, avec 5% d'augmentation en mars et 5,5% en juin. Du côté des comptes courants débiteurs qui ouvrent automatiquement un mécanisme de crédit, on observe également une hausse de 2,5% en mars et 5,4% pour juin. Seul le nombre de crédits renouvelables baisse, avec un taux de croissance annuelle négatif, autour de -3% en mars et -1,6% en juin.

Les banques traditionnelles récoltent la mise

Au mois de juin 2018, l'encours total de tous les crédits à la consommation confondus atteignait 173,7 milliards d'euros contre 162,2 milliards au mois de juin de l'année précédente. Les établissements bancaires traditionnels sont les premiers à bénéficier de cette augmentation. En baissant leur taux, contrairement aux organismes spécialisés, ils sont parvenus à attirer davantage de souscripteurs. Pour autant, le rapport de la Banque de France ne prenant pas en compte les crédits à la consommation souscrits auprès des banques en ligne, il est difficile de dresser un bilan définitif.

En 2019 : les taux d'intérêt pourraient repartir à la hausse

Derrière ces chiffres, un fait se dessine. Les Français vivent de plus en plus à crédit. Appareils électroniques, téléphones mobiles dernier cri, voyages : il n'est plus question de différer ses désirs. Et puisque les taux sont bas, autant en profiter ! Cependant, le changement annoncé de politique monétaire des banques centrales d'Europe et des États-Unis risque d'entraîner une hausse des taux d'intérêt, y compris ceux des crédits à la consommation. 2019 pourrait donc bien sonner le glas de cette augmentation spectaculaire du nombre des crédits à la consommation en cours.

Un peu d'air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit... si, si, promis !
Avec le rachat de crédits, vous transformez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements... Difficile à croire ?
Simulez vos économies pour voir !

Je réduis mes mensualités

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4,1/5 - 14 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆