Hausse de la LOA VO en 2018

Si le crédit demeure une solution de financement d’achat de véhicule d’occasion privilégiée, la location avec option d’achat continue de séduire les Français.

Un jeune homme souriant se tient au volant d’une voiture

46 %, c'est la trajectoire de croissance de la location avec option d'achat de véhicule d'occasion (LOA VO) sur les neuf premiers mois de l'année. Retour sur un mode de financement qui simplifie l'accès à la voiture d'occasion.

Qu'est-ce que la LOA VO ?

La location avec option d'achat de véhicule d'occasion est un mode de financement. Le conducteur n'achète plus sa voiture d'occasion mais la loue à un établissement prêteur. Il peut s'acquitter d'un premier dépôt de garantie facultatif correspondant à 15 % de la valeur de l'auto.

Pour fixer la mensualité du loyer, les établissements financiers prennent d'ailleurs en considération la valeur du véhicule, mais aussi sa dépréciation et le pack d'entretien associé. A échéance du contrat (de 24 à 60 mois), le souscripteur a le choix : racheter le véhicule en payant le restant dû ou changer de véhicule en paraphant un nouveau contrat de LOA VO.

La LOA d'occasion appréciée pour ses tarifs

La LOA d'occasion fonctionne de la même manière qu'une LOA de véhicule neuf (LOA VN). Le client sélectionne son modèle déjà en service, s'acquitte d'un loyer et l'utilise toute la durée du contrat sans forcément s'astreindre à des obligations d'entretien et kilométrage limité. L'avantage principal réside dans le tarif des offres.

Le souscripteur doit également évaluer les données du contrat, les exigences de reconditionnement et les étendues de la garantie. En revanche, les voitures d'occasion peuvent présenter de légers défauts dus à l'ancienneté, et ce malgré les opérations de reconditionnement effectuées par certains loueurs.

La LOA VO en plein essor

Selon l'Association française des sociétés financières (ASF), le financement automobile a représenté 32 % de la totalité des financements en août dernier. La hausse la plus marquante est à mettre à l'actif des véhicules d'occasion. La LOA VO a par exemple progressé de 39 %, pour atteindre le seuil de 32 millions d'euros.

Cette hausse grimpe même à 46,2 % depuis le début de l'année 2018, pour un volume de 291 millions d'euros. Ce secteur en croissance donne des idées à plusieurs acteurs comme Uber et BNP Paribas qui lancent une plateforme LOA VO commune dédiée aux chauffeurs VTC. La demande existe puisque la moitié d'entre eux choisissent déjà un véhicule d'occasion pour leur activité.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆