Quel financement choisir : LOA ou crédit auto ?

Pour concrétiser l’achat d’une voiture neuve ou l’achat d’une voiture d’occasion, quel financement choisir entre un crédit auto ou la LOA ? Les deux solutions comportent des avantages et des inconvénients. Lesquels ? Réponses.

Un jeune couple souriant est assis à l’avant d’une voiture

L'automobile représente le troisième poste de dépense d'un ménage en France. En 2018, l'Argus chiffre à plus de 26 500 euros le prix moyen d'un véhicule neuf.

Pour faire face à cet investissement important, la location avec option d'achat (LOA) est fortement plébiscitée. Cette formule consiste à louer sa voiture sur une durée préalablement fixée dans le contrat de location, en s'acquittant de mensualités de remboursement.

Au bout du contrat, le consommateur a l'opportunité de devenir propriétaire de sa voiture, ce qui est en revanche automatiquement le cas s'il privilégie le crédit auto. Dès lors, quel financement choisir entre le crédit auto et la LOA ? Quels sont les atouts et les inconvénients de ces deux alternatives ?

Voici les arguments qui vont vous apporter un éclairage pour faire le choix le plus judicieux selon vos attentes et votre budget.

Qu'est ce que la location avec option d'achat ?

La location avec option d'achat, ou leasing, consiste à louer une voiture (généralement neuve mais pas forcément) moyennant le versement mensuel d'un loyer. Le souscripteur de la LOA en possède l'usage exclusif sans qu'il en soit le propriétaire.

Lorsque le contrat s'achève (au bout d'une période fluctuant entre 24 et 72 mois), l'automobiliste peut acheter sa voiture au prix préalablement établi au moment de la signature du contrat de location. Ce prix, c'est la valeur résiduelle du véhicule, c'est-à-dire sa valeur initiale à laquelle sont soustraits les loyers déjà versés et le dépôt de garantie.

Le souscripteur d'une LOA a la possibilité, quand ses capacités de remboursement sont suffisantes, d'opérer à l'achat de la voiture neuve avant l'arrivée à échéance du contrat.

De même, l'automobiliste a toute la latitude pour changer de voiture à condition que le véhicule visé soit dans la gamme proposée par le constructeur ou l'organisme prêteur. Que comprennent les loyers d'une LOA ?

Ces loyers incluent des frais liés à diverses prestations complémentaires, telles que :

  • l'entretien de la voiture
  • la réparation
  • ou éventuellement l'assurance auto.

Quels sont les avantages de la LOA ?

La location avec option d'achat permet au souscripteur de savoir exactement combien lui coûte sa voiture chaque mois.

Il peut également estimer ses performances dans la durée. Cette formule apporte une certaine flexibilité à l'emprunteur puisque ce dernier a l'opportunité en cours de contrat de moduler le montant du loyer selon le kilométrage parcouru.

En effet, la LOA implique de respecter un forfait kilométrique, qui est généralement compris entre 40 000 et 75 000 euros.

La LOA ne requiert pas obligatoirement d'apport personnel. Cette formule séduit donc les consommateurs qui disposent de moyen limité ou de peu d'épargne. Ces derniers peuvent ainsi se retrouver au volant d'un modèle récent et performant sans devoir puiser dans leur bas de laine.

D'ailleurs, la location avec option d'achat leur permet d'accéder à des voitures auxquelles ils ne pourraient pas prétendre par le biais d'un crédit auto.

En effet, la LOA autorise des mensualités de remboursement moins élevées ce qui laisse plus de marge de manœuvre par rapport à la capacité de remboursement de chacun. Et celle-ci peut être mise à contribution pour conduire des véhicules appartenant à une gamme qui aurait été inaccessible à cause des échéances de remboursement générées.

Bon à savoir : vous pouvez très bien enchainer une LOA après une autre à la fin de votre contrat, histoire de profiter continuellement d'un véhicule dernier cri.

Qu'est-ce qu'un crédit auto ?

Le crédit auto est un prêt à la consommation affecté, c'est-à-dire que les fonds versés par l'établissement financier doivent obligatoirement servir à l'achat d'une voiture neuve ou à l'achat d'une voiture d'occasion.

L'automobiliste devient le propriétaire exclusif du véhicule, son identité figurant aussitôt sur le certificat d'immatriculation. Cette propriété lui permet de vendre son véhicule quand il le souhaite, y compris s'il reste des échéances à verser du contrat auto souscrit.

Pour comparer les offres, la simulation de crédit auto est facilitée du fait qu'il suffise d'observer le TAEG. Le taux annuel effectif global inclut tous les frais relatifs à l'opération financière, ce qui simplifie la comparaison des offres du crédit auto formulées par les différents établissements financiers.

Il est notable de constater que les mensualités de remboursement d'un crédit auto sont plus élevées que les loyers mensuels d'une LOA. En revanche, le coût total du crédit auto demeure inférieur à celui de la location quand l'option d'achat est levée.

Selon la réglementation en vigueur, l'organisme prêteur n'a pas le droit de réclamer d'indemnités au souscripteur sauf si le remboursement est supérieur à 10 000 euros sur une période de 12 mois. Cette potentielle pénalité peut s'élever jusqu'à 1 % du capital restant à rembourser.

Si le contrat s'achève dans moins d'un an, le montant de cette pénalité est plafonné à 0,5 % du montant restant.

Quels sont les avantages du crédit auto ?

Le crédit auto permet à l'acheteur de devenir propriétaire de son bien, donc d'en avoir l'entière liberté de gestion. Ainsi, aucun forfait kilométrique ne vient le contraindre dans ses déplacements.

C'est un des inconvénients du leasing quand on sait que le coût d'un kilomètre parcouru au-delà du forfait kilométrique oscille entre 4 et 5 centimes d'euros.

Le souscripteur d'un crédit auto n'a pas non plus à anticiper de frais supplémentaires en cas de bosses ou de rayures de la voiture, synonymes de pénalités dans le cadre d'une LOA qui stipule que la voiture doit être restituée dans un état standard d'usine.

L'automobiliste qui privilégie un prêt bancaire pour l'achat de sa voiture neuve a enfin l'opportunité de sélectionner la franchise d'assurance qu'il souhaite. Cette franchise d'assurance doit en effet coïncider avec ses besoins. En faisant jouer la concurrence, le souscripteur peut obtenir de réelles économies.

Il peut notamment passer par un courtier spécialisé en crédit à la consommation afin de décrocher les meilleures offres en cours du marché, d'autant que les frais de courtage sont en principe offerts.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3/5 - 1 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆