Exit la procrastination ! 65 % des Français luttent contre ce phénomène national

Qui ne s’est jamais dit : “ça peut attendre” ou encore “demain je m’y mets” ?

  • Publié le 25/03/2019

Paris, le 25 mars 2019 - A l'occasion de la journée mondiale de la procrastination, qui a lieu chaque année le 25 mars, JeChange et Odoxa ont mené une étude à l'échelle nationale sur ce défaut des temps modernes. Conclusion, 85 % des Français, et 92 % des 18-24 ans, reconnaissent procrastiner ! Un fléau largement reconnu et dont près de deux tiers des sondés souhaitent se défaire, conscients de l'impact de cette tendance sur leur vie quotidienne. Parmi les principaux effets négatifs évoqués : procrastiner leur ferait perdre de l'argent (40 %), génèrerait du stress (54 %), ou encore, des disputes au sein du foyer, notamment chez les jeunes de 25-34 ans (58 %).

43 % des Français traînent pour changer de fournisseurs et 36 % reportent leurs décisions en matière de choix de vie comme déménager ou changer de travail
 
Les premières activités à en pâtir sont les activités physiques et sportives. 60 % de nos concitoyens reconnaissent qu'il leur arrive de remettre leur footing ou leur séance de fitness à plus tard. Juste derrière, un Français sur deux (51 %) indique qu'il peine à s'atteler aux tâches ménagères ou à l'entretien de son logement. Plus inquiétant pour la santé publique, 46 % des Français procrastinent pour prendre un rendez-vous médical.
Les Français sont en revanche plus consciencieux dans leurs tâches administratives et au travail. 33 % d'entre eux déclarent prendre leur temps pour payer leurs impôts ou une amende et seulement 24 % des Français procrastinent au travail. En 2018, ils étaient 49 % à procrastiner au moins 1h par jour au travail*.
 
43 % des Français expriment leur difficulté pour arrêter de procrastiner
 
Conscients de leur défaut, 65 % des Français essaient de lutter contre cette fâcheuse habitude au regard de son impact au quotidien. 22 % y parviennent mais, à l'inverse, 43 % des Français expriment que cela est difficile pour eux. Les femmes (69 %) et les plus jeunes (78 %) sont ceux qui souhaitent le plus arrêter de tout remettre au lendemain.
 
Pour Gaël Duval, fondateur de JeChange : “De la même façon que les Français n'hésitent plus à fairen jouer la concurrence (cf. notre étude Odoxa de février), on constate une réelle prise de conscienceb dans la nécessité de rompre avec le cercle vicieux de la procrastination dont la phobie administrative fait partie. Lorsque l'on reporte à plus tard certaines tâches comme un cours de sport ou un rendez-vous médical cela a un impact sur sa santé. Reporter la gestion de la paperasse qui s'accumule peut, quant à elle, peser lourd dans le portefeuille. Le numérique permet aux consommateurs de simplifier leurs démarches et d'avoir accès à des solutions pratiques qui les aident à lutter contre cette procrastination. En tant que phobique administratif, c'est aussi pour cela que j'ai créé JeChange. Je rêvais d'un service qui se charge pour moi de mes tâches administratives, tout en me permettant de faire des économies sur mes contrats.
 
 
 
*selon les résultats d'une étude menée en 2018
 
À propos de JeChange :
JeChange est une scale-up française basée à Agen, Bordeaux et Paris. Né en 2006, JeChange est le premier assistant digital personnel 100 % gratuit dédié à la gestion et à l'optimisation des factures courantes. Les équipes de
JeChange ont pour objectif d'accompagner et de libérer les utilisateurs dans leurs démarches administratives. Energie, assurance, télécoms ou banque : JeChange assure une qualité de service transparent pour agir en faveur du pouvoir d'achat des Français. JeChange est également la plateforme indispensable lors des déménagements pour transférer tous les fournisseurs de l'ancien au nouveau logement ! Comme nous pensons qu'ils ont mieux à faire que comparer les offres et perdre du temps avec la paperasse, nous nous occupons de tout à leur place : de la résiliation à la souscription des contrats. Depuis 2017, JeChange se développe en Europe sous la marque KillMyBill. Pour en savoir plus : www.jechange.fr.
 
A propos d'Odoxa :
Odoxa est un institut d'études et de sondages indépendant, spécialisé dans les problématiques d'Opinion. L'entreprise intervient sur des questions de politique, de climat social, de santé publique ou encore sur les tendances de société et les nouvelles technologies. Fondé par des experts des études et des médias, Odoxa donne du sens aux résultats. Comme le citron qui fait ressortir les saveurs, Odoxa révèle l'essence des chiffres.
 
A propos du sondage Odoxa pour JeChange : enquête réalisée par Odoxa pour JeChange auprès d'un échantillon de Français
interrogés en ligne les 13 et 14 février 2019. Échantillon de 1 000 Français représentatif de la population française âgée de 18
ans et plus.
 
 
Contacts presse :
 
Mélanie JAPAUD - 06 59 47 29 43 - melanie.japaud@jaycommunication.com
Juliette JACOVIDIS - 06 48 49 83 15 - juliette.jacovidis@jaycommunication.com
Télécharger le communiqué au format PDF