La retraite complémentaire des fonctionnaires sauvée par 4 assurances

Allianz, Axa, CNP et Groupama vont constituer un fonds de près de 200 millions d'Euros pour assurer la survie de Préfon Retraite. Il s'agit d'une épargne retraite complémentaire par capitalisation spécialement conçue pour les fonctionnaires. Principale cause invoquée : la baisse des taux d'intérêt.

  • Publié le 30/12/2010 (mis à jour le 30/08/2011)
  • Écrit par

La Caisse Nationale de Prévoyance de la Fonction Publique, alias Préfon Retraite, est en grande difficulté en cette fin d'année. En effet, suite à la baisse des taux d'intérêt, la valeur actuelle et prévisionnelle représentée par les actifs est aujourd'hui insuffisante pour garantir à long terme les rentes "à vie" qu'elle est censée assurer à ses 370 000 affiliés. Et tout projet de modification de la règle d'approvisionnement de ce type de retraite par points a purement et simplement été rejeté par le Trésor Public. Ce sont donc entre 150 et 200 millions d'Euros, sous forme de "Provision Technique Spéciale Complémentaire", qui vont être injectés à Préfon Retraite, par quatre groupes d'assurances.

Il s'agit tout d'abord de la CNP, "bailleur" principal et instigateur de l'opération, auprès de qui toute personne doit toujours s'adresser si elle souhaite souscrire. Et des trois autres gestionnaires actuels de la complémentaire retraite : Groupama, Axa et Allianz. Pris de court, aucun d'entre eux n'a eu le temps de dégager de plus value.

Cet approvisionnement représentera tout de même environ 2% de l'actif total du Fonds. La CNP a cependant précisé à l'AFP qu'« il s'agit d'un problème d'écriture comptable et non pas d'un déséquilibre économique », tout simplement car les statuts de ce type d'épargne retraîte exige que les placements soient supérieurs ou éventuellement égaux au total du passif, ce qui n'aurait plus été le cas sans cette intervention des assurances. Et plus question de toucher aux rentes à vie perçues par ses fonctionnaires retraités : elles ont déjà baissé par le passé.

Ce déséquilibre, économique ou "d'écriture comptable", vient aussi du fait que les actifs de ce type de caisse sont calculés en fonction de leur valeur d'achat, sans prendre en compte l'évolution du marché. Tandis que les rentes, elles, sont réactualisées en fonction de emprunts de l'Etat, et leur prix a donc très rapidement augmenté. Voila pourquoi Préfon Retraite, qui parait au premier abord économiquement solide, sera en réalité sous perfusion en 2011. D'autant que les quatre assurances, intervenues à la rescousse, auront sans doute à coeur de faire peser cette hausse, dans un an, sur l'ensemble des cotisants...

Créée par des syndicats en 1964, Préfon était au départ une Association Loi de 1901. Aujourd'hui sujette au modèle d'assurance retraite par capitalisation, une grande partie de ses fonds provient des actions. Or, si le système général des retraites reste par répartition, c'est à dire que tous les cotisants payent pour l'ensemble des personnes en retraite, le principe est ici tout autre : chacun forme son propre pécule, qu'il touchera à vie une fois la retraite arrivée. Quelques semaines après la promulgation, dans la douleur, de la nouvelle Réforme des retraites, les déboires rencontrés par cette épargne retraite des...fonctionnaires est en tout cas un curieux hasard, assez significatif des difficultés pouvant accompagner les ajustements à venir.

Demandez conseil !

Vous êtes perdu dans le tableau des garanties des mutuelles ? Vous ne savez pas quelle formule santé choisir ? Les conseillers JeChange sont là pour vous éclairer ! Et vous aider à faire des économies en vous proposant des devis santé sur-mesure. Appelez-nous !

Rappel gratuit

1 commentaire - Réagissez à votre tour
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

walter  -  Le 21 janvier 2015 à 11h32

Il serait aussi souhaitable que Prefon reduise son exposition considerable aux emprunts d etat...

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆