Les étudiants de plus en plus courtisés par les compagnies d'assurance

Les assureurs et mutuelles multiplient les offres à l’égard de la clientèle estudiantine. Une cible encore plus stratégique en vue de la généralisation prochaine des contrats collectifs de complémentaires santé. Et dans un contexte où la sécurité sociale rembourse de moins en moins certains médicaments et pratiques médicales les complémentaires santés tentent de séduire les étudiants à l'aide d'offres tout compris appelées « pack ».

  • Publié le 17/10/2013 (mis à jour le 09/08/2018)
  • Écrit par

C'est la rentrée dans les universités. Et cette année, plus que les autres, les assureurs et mutuelles vont se plier en quatre pour convaincre les étudiants de souscrire chez eux une garantie ou une complémentaire santé. De plus en plus équipés en smartphones, tablettes et autres PC portables, les biens assurables des étudiants ne cessent de s'étoffer. En outre, si cette population est peu fortunée, elle constitue les bons clients de demain. Mieux vaut donc les attirer et les fidéliser dès aujourd'hui.

Surtout, ce public cible est devenu encore plus stratégique avec la loi sur la sécurisation de l'emploi. Ce texte, adopté le 14 juin 2013, prévoit notamment que toutes les entreprises françaises proposent à leurs salariés, à compter du 1er janvier 2016, un contrat collectif de complémentaire santé. Quelque 400.000 salariés vont ainsi bénéficier d'une mutuelle d'entreprise. De quoi réduire le public potentiel des contrats individuels. Celui-ci va progressivement se réduire aux travailleurs non salariés (artisans, commerçants, professions libérales…), aux retraités, aux chômeurs et… aux étudiants.

Packs et bouquets ciblés

Pour atteindre plus facilement la cible estudiantine, les assureurs n'hésitent pas à nouer des partenariats avec les mutuelles étudiantes. Les étudiants sont obligés de s'affilier à ces organismes pour bénéficier de la Sécurité sociale. La Matmut s'est ainsi associée à la LMDE pour proposer une complémentaire santé qui, pour 18,75 euros par mois, couvre également les frais de maladie et d'assistance à l'étranger.

Ce type d'alliance permet également aux compagnies et mutuelles d'assurances de placer des garanties dommages, leur coeur de métier, auprès des étudiants. Axa a ainsi conçu un « pack » pour les clients de la MEP comprenant une responsabilité civile pour les stages, la vie universitaire et les activités sportives pour la modique somme de 16 euros par an. Smeno Assurances, le courtier de la mutuelle étudiante Smeno, commercialise un bouquets de services incluant le vol des papiers d'identités, des ordinateur portables, des manuels scolaires ou des achats faits sur Internet en agrégeant des offres de Ace Europe, de Juridica ou encore d'Europ Assistance.

Demandez conseil !

Vous êtes perdu dans le tableau des garanties des mutuelles ? Vous ne savez pas quelle formule santé choisir ? Les conseillers JeChange sont là pour vous éclairer ! Et vous aider à faire des économies en vous proposant des devis santé sur-mesure. Appelez-nous !

Rappel gratuit

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆