Assurance d'une moto ou d'un scooter : quelle formule choisir ?

L'assurance en responsabilité civile, dite « au tiers », constitue la seule couverture obligatoire pour les conducteurs de deux-roues à moteur. Mais est-il bien prudent de vous contenter de ce minimum légal ?

Assurance moto
Tout comme pour une formule auto, les franchises et exclusions de garantie prévues au sein de votre contrat d'assurance moto doivent retenir votre attention.

Comme tous les autres véhicules à moteur, les deux-roues ne peuvent prendre la route sans être assurés. Que vous soyez l'heureux propriétaire d'une moto grosse cylindrée, d'un simple scooter ou de tout autre véhicule motorisé à deux-roues, l'obligation reste la même : vous devez être assuré au moins pour les dommages que vous pourriez causer aux autres usagers de la route.

Mais est-il bien prudent de vous contenter de ce minimum légal ? L'utilisation d'un comparateur en ligne vous permettra rapidement de trouver une assurance moto plus protectrice et au meilleur rapport qualité-prix. Incendie, collision, blessures, bris de glace… Retrouvez ci-après l'ensemble des garanties que vous pouvez envisager dès maintenant en tant que motard.

Responsabilité civile : un socle obligatoire

L'assurance en responsabilité civile, dite « au tiers », constitue la seule couverture obligatoire pour les conducteurs de moto, de scooter ou de tout autre deux-roues à moteur. La RC moto a pour fonction d'indemniser l'intégralité des dommages matériels et corporels causés par votre faute, et subis par vos potentielles victimes sur la route : passant renversé, voiture enfoncée suite à une collision latérale, blessure de l'un de vos passagers…

Assurance scooter
Tout comme avec tout autre véhicule à moteur, circuler en deux-roues sans assurance est un délit susceptible d'engager votre responsabilité pénale.

Attention : le fait de prendre la route à bord d'une moto pas ou plus assurée constitue un délit susceptible d'engager votre responsabilité pénale. Un défaut d'assurance est passible de 3 750 € d'amende mais aussi de différentes mesures répressives telles que la suspension de votre permis et l'immobilisation de votre deux-roues.

À noter que l'obligation d'assurance s'applique même si vous circulez très peu ou pas du tout avec votre moto. Même à l'arrêt, en effet, un deux-roues est susceptible d'occasionner des dommages à des tiers.

Quelles garanties complémentaires ?

En assurant votre deux-roues uniquement au tiers, vous vous mettrez en conformité avec la loi, et vous réduirez votre prime d'assurance. Vous serez cependant très vulnérable sur la route ! Vos propres dommages matériels et blessures ne seront pas pris en charge en cas d'accident sans tiers responsable identifié. Il est donc plus que recommandé de souscrire une assurance moto incluant des garanties supplémentaires.

Protéger votre deux-roues

En cas de sinistre responsable ou d'accident à torts partagés, les frais de réparation restant à votre charge peuvent s'avérer dissuasifs si vous n'êtes pas assuré.

Assurance moto et réparations
En cas d'accident responsable, un contrat d'assurance moto tous risques peut prendre en charge les frais de réparation du deux-roues endommagé.

Ainsi, la garantie dommages d'une assurance moto tous risques va permettre à l'assureur de rembourser l'intégralité de ces frais, dans la limite d'un certain plafond d'indemnisation et le plus souvent après une franchise restant à la charge de l'assuré. Elle inclut automatiquement les dégâts causés par un incendie, une explosion ou une tempête, ainsi que différentes garanties légales qui leur sont liées (attentats et actes de terrorisme, catastrophes naturelles et technologiques…).

La garantie dommages peut intervenir non seulement en cas d'accident de la route mais aussi par exemple après un acte de vandalisme commis sur votre moto à l'arrêt. À défaut, et afin de payer moins cher, vous pouvez aussi opter pour une garantie collision qui, comme son nom l'indique, est un peu plus restrictive dans son champ d'application et se limite aux collisions avec un animal, un piéton ou encore un autre véhicule.

Bon à savoir !

L'équipement, les accessoires et la tenue vestimentaire du motard, souvent fort coûteux, peuvent faire l'objet d'une garantie spécifique.

Protéger votre propre intégrité physique

Comme le savent tous les motards expérimentés, les séquelles physiques faisant suite à un accident de deux-roues peuvent être extrêmement lourdes et invalidantes. Au-delà des prestations et remboursements offerts par la Sécurité sociale et votre mutuelle, il est judicieux de souscrire une garantie individuelle conducteur au sein de votre assurance moto.

Assurance moto et sinistre
La souscription d'une garantie individuelle conducteur permet une meilleure prise en charge de certains frais liés à une hospitalisation suite à un accident.

Celle-ci permettra une meilleure prise en charge de certains frais liés à votre hospitalisation, à vos soins de rééducation ou encore à l'aménagement de votre domicile personnel. Cette garantie peut également prévoir le versement d'un capital forfaitaire en cas d'invalidité permanente ou de décès.

Assistance et protection juridique

Une bonne assurance moto ne vous apporte pas uniquement une indemnisation financière, mais aussi un soutien humain et logistique en cas de coup dur. La garantie assistance de votre contrat vous permet ainsi de faire dépanner et remorquer plus facilement votre engin après un accident, mais peut aussi inclure d'autres menus services fort appréciables : mise à disposition d'un véhicule de location, rapatriement sanitaire en cas de blessure, envoi de pièces détachées, voire prise en charge des frais d'hébergement si vous êtes bloqué loin de chez vous le temps des réparations.

La protection juridique est un complément utile à votre garantie en responsabilité civile. Si vous bénéficiez d'une PJ, l'assureur se chargera d'organiser votre défense en cas de recours d'un tiers après un accident ou toute autre forme de litige.

Exclusions et restrictions de garantie

Gardez à l'esprit que certains comportements peuvent ôter tout intérêt à la meilleure des assurances moto. Après un sinistre, l'assureur est susceptible de minorer votre indemnisation, de la supprimer entièrement voire même de résilier votre contrat si :

  • Vous rouliez sous l'emprise de l'alcool ou de produits stupéfiants.
  • Vous rouliez sans être titulaire du permis de conduire de la bonne catégorie, ou malgré sa suspension.
  • Vous rouliez à l'étranger dans un pays non couvert par votre assureur. Vérifiez impérativement votre carte verte avant d'entreprendre un road trip à travers plusieurs pays !
  • Vous aviez prêté le guidon à un tiers, alors que le contrat d'assurance vous désigne comme conducteur exclusif.
0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆