Tout savoir sur la « garantie neige » d'un contrat d'assurance habitation

Généralement incluse dans votre assurance multirisques habitation, la garantie neige, selon le niveau de qualité et de protection qu'elle offre, est susceptible de couvrir tout ou partie des sinistres liés à de fortes chutes de neige.

Garantie neige
La plupart des multirisques habitation incluent une clause dite de « garantie neige », laquelle peut intervenir pour un grand nombre de sinistres.

Sous son apparence apaisante et inoffensive, la neige peut entraîner des dommages significatifs. Outre le risque d'un affaissement ou même d'un effondrement de certaines toitures sous son poids, les dégâts des eaux potentiels consécutifs à la période de fonte ne sont pas non plus à négliger !

Mais dans quelle mesure votre assurance habitation ou votre assurance auto peuvent-elles vous protéger d'un préjudice lié à une chute de neige ? Même si le niveau de garantie et d'indemnisation peut varier, la plupart des multirisques intègrent bien une clause dite de « garantie neige », également dénommée dans certains contrats « événements climatiques », « forces de la nature » ou plus simplement encore « poids de la neige ». Ci-dessous, retrouvez l'essentiel à savoir.

Habitation endommagée par la neige : que couvre mon assurance ?

Lorsqu'elle est incluse dans votre assurance multirisques habitation propriétaire ou locataire, la garantie neige a généralement une interprétation assez extensive afin de vous protéger dans une grande variété d'hypothèses. Elle pourra couvrir tout ou partie des sinistres suivants :

  • Une forte épaisseur de neige a endommagé le bâti de votre logement : affaissement de toiture, effondrement d'un toit plat…
  • Le glissement d'une forte quantité de neige accumulée sur le toit a causé des dégâts en contrebas sur certains de vos biens.
  • Le froid extrême a dégradé ou rendu inutilisables certains de vos biens, mobiliers et équipements.
  • La fonte de la neige a entraîné des infiltrations d'eau dans votre logement et a dégradé un plafond, une cloison…
Habitation endommagée par la neige
La garantie neige de votre assurance habitation peut couvrir les frais liés aux travaux nés de l'affaissement d'une toiture par exemple.

Comme toujours dans le cadre d'une assurance, des conditions diverses peuvent être fixées pour bénéficier de l'indemnisation. Les dégâts des eaux pris en compte, notamment, devront souvent être apparus dans un délai maximal de deux à trois jours après le début de la fonte.

Notez également que l'indemnisation peut être minorée si l'assureur estime que l'assuré a fait preuve de négligence en ne prenant pas toutes les mesures adéquates pour éviter le sinistre (déblaiement préventif d'une allée ou d'une toiture accessible, mise à l'abri des éléments de mobilier ou d'électronique les plus vulnérables…) ou son aggravation (bâchage d'un toit).

Marre de payer trop cher ?

Assurer son logement à moindre coût, c’est possible en comparant les devis. JeChange travaille avec 5 assureurs partenaires et vous aide à trouver la meilleure offre pour protéger votre logement. A la clé : de grosses économies !

Je compare

Quelles sont les prestations proposées par la garantie neige ?

Le remboursement des réparations, des frais de déblais ou du pompage ne sont bien souvent que certains des éléments prévus par la garantie neige. Selon le niveau de qualité et de protection qu'elle offre, une assurance multirisques habitation peut aussi prendre à sa charge vos frais de relogement temporaire à l'hôtel ou dans un logement équivalent. Cette prestation se révélera précieuse si les dégâts causés par la neige sont tels qu'ils rendent votre maison inhabitable pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines.

Garantie neige et relogement temporaire
Selon le niveau de protection qu'offre votre contrat MRH, une garantie neige peut prendre en charge vos frais de relogement temporaire.

Bien sûr, la garantie neige peut se combiner avec les autres clauses de votre assurance habitation pour vous apporter un supplément de sérénité après le sinistre. La garantie protection juridique se révélera par exemple bien utile si l'affaissement provoqué par la neige a révélé une malfaçon importante de votre logement neuf, à l'exception des vices rentrant en ligne de compte au titre d'une garantie décennale.

Du côté des professionnels, une multirisques pro est susceptible de compenser la perte de revenus liée à une interruption d'activité pendant et après une tempête de neige via la « garantie perte d'exploitation ».

Dégâts liés à la neige : quelles sont les démarches à effectuer ?

Il est nécessaire de ne pas perdre de temps en cas de dégâts causés par la neige, et en particulier de ne pas attendre la fonte au prétexte que les dommages seront alors plus facilement visibles. Soumettez une déclaration du sinistre à votre assureur dans les cinq jours ouvrés (samedi compris) qui suivent sa constatation. Cette déclaration pourra prendre la forme la plus pratique en fonction des circonstances (simple coup de téléphone, e-mail…).

Par ailleurs, veillez à prendre toutes les mesures conservatoires utiles pour empêcher une aggravation des dégâts :

  • déblayez par vos propres moyens ou faites appel à une entreprise spécialisée – en conservant bien évidemment la facture – si le toit a commencé à s'affaisser sous le poids de la neige,
  • procédez à un bâchage en urgence et à une évacuation de la neige si le toit s'est effondré et que l'intérieur de votre habitation est menacé d'un dégât des eaux,
  • veillez à entreposer en lieu sûr tous vos biens mobiliers pour préserver ce qui peut l'être...
Neige et déblaiement de toiture
Le déblaiement de la neige tombée sur un toit participe d'un ensemble plus large de mesures conservatoires visant à empêcher une aggravation des dégâts.

Plus les dégâts sont importants, et plus votre dossier de demande d'indemnisation devra être solide. Prenez quelques photographies du sinistre dès le premier jour, et rassemblez l'ensemble des factures et justificatifs qui pourraient aider à évaluer précisément votre préjudice. Le travail de l'expert, diligenté sur place par l'assureur, sera ainsi plus simple et aura plus de chance de vous être favorable.

Quel sera le montant de l'indemnisation ?

Comme le précise Alexis Debut, responsable du Pôle Assurances chez jechange, « la garantie neige est généralement assortie d'une franchise qui se chiffre en centaines d'euros ». Cette somme correspond au montant qui restera à votre charge, quelle que soit l'indemnisation versée par l'assureur.

Selon les cas, vous profitez du remboursement « à neuf » de vos biens endommagés, ou d'un remboursement après application d'un coefficient de vétusté. Vous l'aurez compris : le montant de l'indemnisation fait lui aussi l'objet d'une règle de calcul qui peut varier.

Enfin, l'indemnisation peut être assortie d'un plafond, spécifique à la garantie neige ou commun à l'ensemble de votre assurance habitation. Si vous craignez de dépasser ce plafond et d'engager des travaux restant à votre charge, vous avez la possibilité de réaliser le chantier par vos propres moyens et de vous faire rembourser uniquement l'achat des matériaux : on parle alors d'un « règlement de gré à gré ».

Et en cas de catastrophe naturelle ?

Il est possible que des chutes de neige exceptionnelles relèvent du régime d'assurance applicable aux catastrophes naturelles. Si les autorités publiques l'estiment nécessaire, elles procéderont alors à la publication au Journal officiel d'un arrêté interministériel de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour votre commune. Les conditions d'indemnisation ne seront alors pas les mêmes et il convient de vous renseigner directement auprès de votre assureur.

Neige et assurance auto

Votre véhicule a été endommagé ou est tombé en panne suite à des chutes de neige particulièrement importantes ? Une assurance auto tous risques est susceptible de prendre en charge ce type de préjudice. En revanche, aucun remboursement n'est à espérer si vous ne disposez que d'une assurance basique « au tiers », conçue uniquement pour indemniser vos potentielles victimes sur la route.

Des voies rendues impraticables vous ont obligé à abandonner votre voiture en pleine route ? Ni indemnisation ni assistance ne sont malheureusement prévues dans un tel cas de figure, puisqu'il ne s'agit pas d'une panne et encore moins d'un accident.

Vous avez causé ou subi un accident en raison de l'état d'enneigement de la chaussée ? Les conditions habituelles de votre assurance auto s'appliqueront pour déterminer les responsabilités de chaque conducteur.

Besoin d’un conseil ?

Quelles garanties choisir pour votre logement ? Comment souscrire une assurance habitation rapidement ? Comment résilier votre ancien contrat ? Nos conseillers JeChange répondent gratuitement à toutes vos questions ! Appelez-nous pour faire le point !

Rappel gratuit

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆