Les trois "Tiers" de Direct Assurance

Qui n'a jamais hésité entre une assurance auto tous risques ou juste au tiers ? Face à cette question cruciale, qui taraude beaucoup de gens à chaque renouvellement, Direct Assurance offre une solution nouvelle. Elle propose trois types d'assurances au tiers : "Mini", "Essentiel" et "Maxi".

  • Publié le 16/06/2011 (mis à jour le 09/11/2012)
  • Écrit par

A chaque nouvelle échéance d'assurance auto, la question subsiste : que l'on soit assuré au tiers ou tous risque, on se demande souvent si l'on a fait le bon choix. Dans le premier cas, on se dit que si un vrai coup dur arrive, les frais de réparation pourront quand même coûter très cher... Dans le second, on a au contraire le sentiment de payer trop cher une prudence excessive. Direct Assurance, partant de ce constat, a profité de son expertise en matière d'automobile pour personnaliser encore davantage son offre d'assurances auto.

L'assureur vient ainsi de sortir une gamme dégradée de trois contrats d'assurances au tiers : le « Tiers Mini », recommandé pour les véhicules qui ne sont utilisés que très rarement ; le « Tiers Essentiel », pour les véhicules de plus de dix ans à utilisation régulière ; et le « Tiers Maxi », pour les véhicules d'au moins huit ans, mais utilisés quotidiennement.

Ces trois formules garantissent l'essentiel : la responsabilité civile obligatoire, l'assistance dépannage et passagers, et également la garantie personnelle du conducteur" (GPC). Elles peuvent en outre être complétées par trois packs d'options, comprenant là encore de façon dégradée l'assistance 0 KM, le service "prêt du véhicule", jusqu'à 1 500 000 Euros d'extension de la couverture GPC, et une réduction de 20% pour la cinquième année d'assurance. 

Direct Assurance souhaite également vous aider à les comparer et vous guider dans votre choix, en effectuant leur calcul en fonction de plusieurs critères, outre l'âge de votre voiture (nombre de véhicules par foyer, budget global…). L'assurance s'est ainsi adaptée à une tendance lourde et implacable : le parc automobile du pays est vieillissant, les Français changeant de moins en moins de voiture. Ainsi, de 5,9 ans en 1990, la moyenne d'âge des voitures est passée en 2010 de 8,2 ans. La Crise est passée par là, mais pas seulement !

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆