Echappez à l'assurance de votre voiture immobilisée dans le garage

Suite à la mise à disposition d'un véhicule professionnel pour vos déplacements quotidiens, ou en raison d'une hospitalisation ou d'une incapacité médicale de conduire, votre véhicule personnel est désormais remisé au garage et commence à prendre la poussière. Attention ! Même s'il n'a plus vocation à prendre la route avant longtemps, votre véhicule doit continuer à bénéficier d'une police d'assurance minimale.

  • Publié le 26/11/2013 (mis à jour le 24/04/2015)
  • Écrit par
Véhicule immobilisé
Inutile de laisser assuré un véhicule qui ne sert plus en tous risques quand une assurance au tiers, voire hors-circulation, pourrait largement suffire !

Même immobilisé dans votre garage fermé, pour une période longue ou à titre définitif, un véhicule à moteur en état de marche doit être assuré : il s'agit d'une obligation légale clairement établie par l'article L211-1 du Code des assurances.

Malgré l'absence de risques apparents, un véhicule remisé à l'abri dans un garage ou sur un parking peut en effet toujours occasionner de nombreux dégâts, en provoquant par exemple un incendie ou une explosion. Pire, il pourrait être volé et causer d'importants dommages matériels ou corporels lors du périple du voleur.

Privilégiez une assurance au tiers

Si vous êtes certain de ne plus vous installer au volant de votre véhicule pendant une période prolongée, la formule d'assurance la plus judicieuse est évidemment l'assurance voiture au tiers, ou garantie « responsabilité civile ». Ce minimum légal vous protégera simplement des dégâts que votre véhicule pourrait causer aux tiers.

Vous ne recevrez, en revanche, aucun dédommagement pour les dommages subis par votre véhicule, mais en cas de stationnement dans un lieu clos et bien protégé, ce risque est toutefois minime et ne justifie pas de payer une cotisation supplémentaire. Attention, l'assurance au tiers ne protège pas non plus le conducteur.

Devis gratuit, économies garanties

L’assurance auto, c’est un budget… Pour rouler sereinement sans vous ruiner, faites confiance à JeChange ! Nous sélectionnons les meilleures offres des assureurs et vous proposons des devis sur-mesure. Essayez, comparez et économisez !

Mon devis gratuit

...ou réduisez vos garanties !

Si vous bénéficiez d'un contrat protecteur, de niveau intermédiaire ou tous risques, une longue période d'immobilisation de votre véhicule doit vous amener à modifier les termes de votre contrat pour diminuer le niveau de garantie : vous pourrez ainsi réaliser des économies substantielles.

Pour modifier votre contrat, envoyez à votre compagnie d'assurance une lettre recommandée avec avis de réception, en détaillant votre requête. Votre agence est toutefois libre de refuser dans un délai de dix jours, auquel cas vous pourrez alors à envisager une résiliation de l'assurance grâce à la loi Hamon en vue de vous engager par la suite auprès d'un assureur tiers.

Se priver de toute assurance, c'est légal ?

Il est souvent admis qu'un véhicule, dont les roues ne touchent plus le sol (socle de l'habitacle placé sous chandelles), et dont le carburant comme la batterie ont été retirés en vue de prévenir tout risque d'incendie accidentel, est susceptible de ne plus être assuré. Cependant, un tel véhicule peut toujours engendrer un sinistre et l'appréciation que pourrait porter un assureur sur la responsabilité de son possesseur pourrait être litigieuse.

C'est pour cette raison que nous vous recommandons vivement de demander à votre assureur auto un contrat d'assurance dit « hors-circulation », moyennant le paiement d'une prime minime.

Une question ?

Assurance au tiers ou tous risques ? Quel montant de franchise choisir ? Comment connaître mon bonus/malus ? Si vous avez besoin d’aide, les conseillers de JeChange répondent présents ! Ils répondent gratuitement à vos questions sur l'assurance auto.

Rappel gratuit
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4,5/5 - 2 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆