Comment constituer une épargne pour vos enfants ?

Livrets pour enfant
En ouvrant un livret à votre enfant, vous mettrez de l'argent de côté pour son avenir à votre rythme. C'est aussi un bon moyen pour lui apprendre à gérer ses économies !

Passer son permis, financer ses études… à sa majorité, votre enfant devra faire face à de nombreuses dépenses ! Tour d'horizon des solutions proposées par les banques pour vous aider à préparer son avenir dès sa naissance.

Que ce soit pour acquérir sa première voiture, son premier logement ou encore financer ses études ou ses loisirs, votre progéniture aura certainement besoin d'un petit coup de pouce pour bien démarrer dans la vie. Toutes les bourses ne peuvent cependant pas se permettre des dépenses élevées. Il est donc intéressant de s'y prendre à l'avance et de commencer petit à petit à lui constituer une épargne dès son plus jeune âge.

Pour vous aider à préparer l'avenir de votre enfant sereinement, les banques proposent de nombreuses solutions. En plus du livret Jeune disponible à partir de 12 ans, certaines « tirelires » peuvent par exemple être ouvertes dès la naissance ou les premières années de l'enfant. JeChange.fr fait le point pour vous sur les différentes solutions qui s'offrent à vous et détaille leurs principaux avantages et inconvénients.

Épargner de petites sommes pour les moins de 12 ans : les livrets pour enfant

Principe de fonctionnement

S'adaptant aux besoins de leurs clients, les banques ont développé des produits d'épargne spécialement conçus pour les plus jeunes. Accessibles dès la naissance dans la majorité des cas, ces livrets pour enfant présentent de nombreux avantages. Leur rémunération est par exemple bien souvent plus élevée que celle de livrets réglementés comme le livret A. Le Livret Zébulon du LCL propose par exemple un taux brut de 0,95 % et certaines enseignes comme la Banque Populaire peuvent même aller jusqu'à 2 % brut !

Après un versement initial d'au minimum 10 €, vous restez en outre libre d'alimenter le livret de votre enfant comme vous le souhaitez. Vous pouvez choisir d'y placer une certaine somme chaque mois via un prélèvement automatique depuis votre compte bancaire, ou alors opter pour des dépôts ponctuels en fonction de vos rentrées d'argent. Seule condition : les versements doivent être d'un montant minimum de 10 €. Grâce aux systèmes d'épargne automatique (notamment proposés par Monabanq), il est même possible d'y transférer de toutes petites sommes à chacun de vos paiements par carte !

En cas de besoin urgent de liquidités, l'épargne accumulée sur le livret ouvert au nom de votre enfant reste disponible à tout moment. Tout retrait nécessite cependant l'accord d'un responsable légal. Lorsque votre progéniture atteint l'âge limite pour posséder un livret pour enfant, la plupart des banques transfère automatiquement ses économies vers un livret Jeune. Ainsi, le livret grandit avec lui !

Comparatif des meilleurs livrets pour enfant

Banque Nom du livret Âge minimum requis Plafond Taux de rémunération brut
Logo du Crédit Agricole Livret Tiwi 0-12 ans 1 600 € 0,50 %
Logo de CIC Livret Première Épargne 0-12 ans 1 600 € 1,75 %
Logo du Crédit Mutuel Livret MeZécos 0-12 ans 1 600 € 1,50 %
Logo de Banque Populaire Livret Premier Pas 0-12 ans Variable selon l'agence régionale (minimum 1 600 €) Variable entre 0,95 % et 2,00 % selon votre agence régionale
Logo de LCL Livret Zébulon 0-12 ans 2 000 € 0,95 %
Logo de Caisse d'Épargne Livret 10/12 ans 10-12 ans 1 400 € Variable entre 1,00 % et 2,00 % selon votre agence régionale

Besoin d'un plafond plus élevé : les comptes sur livret accessibles aux enfants

Avantages et inconvénients du compte sur livret pour enfant

Même s'ils présentent l'avantage de taux de rémunération élevés, les livrets spécialement conçus pour les enfants de 0 à 12 ans affichent des plafonds de versement relativement bas. Une fois la somme maximale atteinte, les intérêts engrangés continuent à se cumuler mais vous ne pouvez plus y ajouter un sou vous-même. Dans ce cas, il est possible d'ouvrir en parallèle un livret A et/ou un compte sur livret au nom de votre enfant.

Les principaux inconvénients des comptes sur livret sont leur taux de rémunération plus bas que celui des livrets réglementés et la fiscalité qui s'y applique. Ils sont en effet soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Cependant, contrairement aux livrets pour enfant, ils sont pour la plupart totalement dénués de frais de gestion. Par ailleurs, les comptes sur livret bénéficient de plafonds de versement beaucoup plus élevés voire même illimités. Les intérêts de 0,3 % ou 0,4 % offerts par ING Direct, la Société Générale, Boursorama Banque ou encore Fortuneo apparaissent très intéressants lorsqu'ils sont appliqués à une épargne illimitée !

Autre avantage, ces produits d'épargne n'ont pas d'âge limite. Votre enfant pourra donc conserver son compte sur livret une fois adulte. Enfin, l'épargne accumulée reste disponible à tout moment, sous réserve d'obtenir l'accord d'un responsable légal pour les mineurs.

Comparatif de quelques comptes sur livret accessibles dès la naissance

Banque Nom du livret Plafond Taux de rémunération brut
Logo de Monabanq Compte épargne 0-18 >5 000 € 1,20 % jusqu'à 5 000 € puis 0,75 %
Logo d'ING Direct Livret Épargne Orange Enfant 3 millions d'euros 0,30 %
Logo de Fortuneo Livret + 10 millions d'euros 0,40 %
Logo de LCL Compte sur Livret Illimité 0,15 %
Logo de Boursorama Banque Compte sur Livret Illimité 0,40 %
Logo de la Société Générale Compte sur Livret Illimité 0,30 %
À noter : Pour accompagner votre enfant dans ses futurs projets immobiliers, il est également possible d'ouvrir un Plan d'Épargne Logement à son nom dès sa naissance.
Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)