237 000 Français font confiance à Hello bank!

banque en ligne
Avec 136 000 clients supplémentaires en 2015, Hello bank! a doublé sa clientèle en seulement douze mois.

Comme plusieurs de ses consœurs, la banque en ligne Hello bank! a connu un important développement en 2015. Découvrez les résultats de la filiale de la BNP Paribas et ses ambitions pour 2016.

Communiqué le 5 février, le bilan des comptes de la BNP Paribas a été l'occasion de mettre en avant les très bons résultats d'Hello bank!, sa filiale « 100 % mobile ». Fondée en 2013, cette banque en ligne connaît notamment un accroissement rapide de la clientèle hexagonale.

Hello bank! enregistre également de très bonnes performances dans les quatre autres pays de la zone euro où elle s'est implantée. Ses représentants ne manquent pas de souligner les mérites du modèle sur lequel se base son développement et insistent en particulier sur sa capacité à s'adapter au mieux aux spécificités concurrentielles de chaque pays.

La banque en ligne double sa clientèle en France...

À lire également  : Tout savoir sur les frais bancaires.

Profitant probablement de l'augmentation des frais bancaires prévue en 2016 par les banques de réseau et notamment du retour des frais de tenue de compte, Hello bank! a connu un véritable boom de sa clientèle en 2015. Quand l'enseigne dénombrait 101 000 clients au 31 décembre 2014, elle en comptait 237 000 à la fin de l'année 2015. Ce chiffre reste, certes, en-deçà des attentes de certains observateurs du secteur qui espéraient 500 000 utilisateurs en 2016. Cependant, avec 136 000 utilisateurs supplémentaires, Hello bank! a tout de même plus que doublé sa clientèle en un an.

Malgré ces chiffres, la filiale en ligne de la BNP Paribas reste pour l'instant loin derrière certains de ses concurrents. Au 31 décembre 2015, Boursorama comptait par exemple pas moins de 756 000 utilisateurs et Fortuneo plus de 365 000. ING Direct a même dépassé le cap du million de clients à la mi-année. Néanmoins, en termes d'acquisition, Hello bank! se place plutôt en bonne position. La filiale devance par exemple de très loin Fortuneo qui n'a séduit que 55 000 utilisateurs et suit de près Boursorama Banque et ses 155 000 clients supplémentaires.

… et poursuit son développement à l'international

résultats 2015 d'Hello bank!
Évolution du parc client d'Hello bank! en 2015. (Source : BNP Paribas)
** y compris les clients DAB

Si Hello bank! enregistre de très bons résultats dans l'Hexagone, son déploiement en Europe est aussi un succès. La banque en ligne est désormais présente dans 5 pays de la zone euro : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Italie et la France.

L'actualité internationale de la filiale en ligne de BNP Paribas a d'ailleurs été plutôt riche en 2015. La banque allemande DAB Bank dont l'acquisition remonte à 2014 a été fusionné avec Consorsbank!. En incluant les clients venant de DAB, Consorsbank! compte à présent 1,575 million de clients en Allemagne. Par ailleurs, la banque en ligne autrichienne Direktalage.at est désormais devenue Hello bank! et avait déjà séduit 77 000 Autrichiens au 31 décembre 2015.

En cumulant les clients venant des 5 pays où ses offres sont commercialisées, Hello bank! et Consorsbank! dénombrent désormais 2,4 millions de clients, soit pas moins de 400 000 utilisateurs de plus qu'en 2014. En 2015, Hello bank! a enregistré 24 millions d'euros de dépôts. La banque en ligne gère désormais plus de 80 millions d'euros d'actifs et représente 8,7 % des revenus générés par la clientèle des particuliers de la BNP Paribas. C'est le double du chiffre de 2014.

Vers toujours plus de numerisation et d'internationalisation

En 2015, Hello bank! gagne 12 points de notoriété par rapport à 2014 (52 %). Selon Thierry Laborde, directeur général adjoint du groupe et responsable du pôle marchés domestiques : « les deux tiers de la clientèle de Hello bank!, en France comme au global, sont de nouveaux clients, et un tiers est issu des réseaux de BNP Paribas ». Entre la conversion au modèle numerique de clients venant de la maison-mère et la séduction de nouveaux utilisateurs grâce à la notoriété de l'enseigne, nul doute que la banque en ligne devrait bientôt rattraper ses concurrents.

Cette croissance rapide repose en grande partie sur la mutualisation des infrastructures et ressources de BNP Paribas présentes dans chaque pays avec Hello bank!. La banque en ligne a ainsi pu être rapidement opérationnelle et Thierry Laborde affirme qu'elle « est déjà rentable, car son modèle a été construit à coût marginal ».

Le groupe ne compte d'ailleurs pas s'arrêter en si bon chemin. Des offres en ligne sont déjà développées en Pologne et en Turquie. Hello bank! compterait à présent s'implanter en Europe centrale mais aussi aux États-Unis où la BNP Paribas commercialise déjà les offres de la « Bank of the West ».

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)