Le Livret de Développement Durable (LDD), taux et plafond en 2014

  • Publié le (mis à jour le )
  • Écrit par
  • Aucun commentaire et aucune note pour l'instant

Le livret de développement durable (LDD), dont le plafond est passé à 12 000 euros, est destiné aux épargnants qui souhaitent faire un placement sans risque tout en contribuant au financement de la protection de l'environnement et au développement industriel.

Taux et plafond de dépôts du LDD en 2014

Ce compte d'épargne appartient à la famille des livrets défiscalisés dont la capital est garanti. Le LDD a remplacé en janvier 2007 le CODEVI, créé plus tôt par Jacques Delors et destiné à l'époque à briser le duopole de la commercialisation du Livret A. Le LDD assure la collecte de fonds qui financent les travaux d'économie d'énergie dans les bâtiments anciens. Une partie des fonds du LDD est également affecté au financement des PME par les banques.

Conditions de détention

La loi restreint la possession d'un LDD à un seul contribuable majeur dont le domicile fiscal est en France et à deux LDD par foyer fiscal. Le LDD peut être cumulé avec tous les autres livrets administrés par l'État. Commercialisé par l'ensemble du réseau bancaire (y compris les banques en lignes), son ouverture implique une déclaration sur l'honneur que vous ne possédez aucun autre LDD. Une pièce d'identité, un justificatif de domicile, une déclaration d'impôt sur le revenu seront réclamés à l'ouverture. Quinze euros suffisent pour ouvrir un LDD.

Taux du LDD et fiscalité du LDD

La rémunération du LDD est égale à celle du Livret A, le taux du LDD étant porté à 1 % net d'impôt début août 2014. Les intérêts sont calculés par quinzaine et versés une fois par an.

Le LDD est entièrement défiscalisé car les intérêts ne sont soumis ni à l'impôt ni aux prélèvements sociaux. Par conséquent, les intérêts perçus ne doivent pas être déclarés sur la déclaration de revenus.

Plafond de dépôts

Depuis le 1er octobre 2012, le plafond des dépôts est de 12 000 euros. Cette somme n'inclut pas les intérêts qui se cumulent dans le temps. Lorsque votre LDD atteint 12 000 euros, les montants déposés dessus sont rejetés et crédités sur votre compte en banque. Le relèvement du plafond qui passe de 6 000 à 12 000 euros permet un gain supplémentaire de 135 euros. Dans le détail, à supposer que son plafond soit atteint, la rémunération d'un LDD peut rapporter 120 euros l'an à son détenteur.

Conditions de retrait des fonds déposés et durée du placement

L'argent est disponible et peut être retiré à tout moment en espèces, par chèque ou par virement, sous réserve de laisser un solde minimal au moins égal à 15 euros, faute de quoi votre LDD serait fermé d'office. Votre banque peut par ailleurs vous délivrer une carte vous permettant de faire des retraits en espèces sur votre livret.

En ce qui concerne la durée de ce placement, elle n'est soumise à aucune disposition particulière. Vous pouvez donc conserver votre livret de développement durable aussi longtemps que vous le souhaitez.

Comparaison du LDD avec d'autres placements

Le livret de développement durable est intéressant pour toute personne qui recherche des placements à court terme et ne présentant aucun risque. Cependant, sa rémunération est modeste ce qui en fait un placement peu performant sur le moyen et le long terme. En conséquence, les personnes qui peuvent placer leur argent pendant une durée plus longue ont intérêt à examiner d'autres solutions d'épargne.

D'autre part, si vous avez un projet immobilier, il est conseillé d'examiner si l'ouverture d'un Plan d'Épargne Logement ou d'un Compte Épargne Logement serait intéressante de votre cas. En outre, si vous ouvrez un Plan d'Épargne Retraite Populaire, les versements que vous ferez sont déductibles de l'assiette de votre impôt sur le revenu, ce qui est avantageux si votre tranche supérieure d'imposition est élevée.

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir

Ajouter un commentaire

  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆