La collecte de l'assurance-vie régresse en juin

Collecte de l'assurance-vie
Depuis les 3 milliards d'euros enregistrés en janvier 2016, la collecte de l'assurance-vie diminue de mois en mois. En juin, elle atteint 0,8 milliard d'euros.

Après d'excellents résultats au début de l'année, la croissance du secteur de l'assurance-vie semble s’essouffler en juin. Sa collecte nette reste toutefois dans le vert.

La baisse de la collecte nette de l'assurance-vie observée en mai 2016 se confirme au mois de juin. Dans son bilan mensuel du secteur, l'Association française de l'assurance (AFA) fait en effet à nouveau état de résultats en baisse. Si les cotisations perçues augmentent légèrement par rapport au mois précédent, les prestations versées par les assureurs s'accroissent de manière plus importante.

Malgré cela, la collecte nette reste positive. L'encours de ces produits d'épargne continue sa progression et atteint 1 602 milliards d'euros à la fin du premier semestre 2016. Les résultats des contrats d'assurance-vie dont les fonds sont garantis en unités de compte affichent par ailleurs un léger repli en juin. Après une percée en mai, la part des cotisations leur étant imputable redescend bien en dessous de la valeur moyenne observée depuis le début de l'année.

La collecte de juin atteint son plus bas niveau depuis décembre 2014

En baisse pour le cinquième mois consécutif, la collecte de l'assurance-vie s'est établie à seulement 810 millions d'euros au mois de juin. Elle apparaît en recul de près de 43 % par rapport au chiffre de 1,4 milliard d'euros rapporté en mai !

Le sixième mois de l'année est souvent synonyme d'une régression de l'activité de l'assurance-vie. Cependant, les résultats rapportés en juin 2015 s'élevaient tout de même à 1,1 milliard d'euros. Selon les données de l'AFA, il faut remonter à décembre 2014 pour retrouver une collecte nette mensuelle de moins de 1 milliard d'euros !

Les cotisations perçues par les assureurs affichent pourtant un léger rebond par rapport au mois précédent. Elles totalisent 11 milliards d'euros en juin, contre 10,8 milliards d'euros en mai (+ 1,85 %). Cette légère augmentation est cependant bien modeste en comparaison de la hausse des sommes versées aux assurés. Durant le sixième mois de l'année, les organismes distributeurs d'assurances-vie se sont acquittés de 10,2 milliards d'euros de prestations contre 9,4 milliards d'euros un mois auparavant (+ 8,5 %).

Collecte de l'assurance-vie
Évolution mensuelle de la collecte de l'assurance-vie depuis janvier 2015. (Crédit : AFA)

L'assurance-vie affiche des résultats en demi-teinte sur le premier semestre

Malgré une collecte nette toujours plus basse à mesure que l'année avance, les performances de l'assurance-vie sur le premier semestre 2016 restent tout à fait satisfaisantes. Depuis le début de l'année, le cumul des cotisations collectées atteint près de 70,6 milliards d'euros, contre un peu moins de 68,2 milliards d'euros sur les six premiers mois de 2015 (+ 3,5 %).

Les prestations versées aux assurés affichent cependant elles aussi une tendance à la hausse. Elles passent d'un total de 56,2 milliards d'euros sur le premier semestre 2015 à 58,6 milliards d'euros sur la même période en 2016. Cela représente une progression de presque 4,3 %. Les sommes versées aux assurés augmentant plus que les cotisations perçues par les assureurs, la collecte nette semestrielle apparaît en léger recul en comparaison de celle de l'année précédente. Elle s'établit à 11,8 milliards d'euros, soit environ 100 millions d'euros de moins qu'en 2015.

Si l'encours de l'assurance-vie continue de progresser pour s'établir à 1 602 milliards d'euros au 30 juin 2016, les excellentes performances enregistrées au début de l'année semblent s'amenuiser au fil des mois. Les professionnels du secteur comptent cependant sur un rebond au mois de juillet. Depuis 2011, le septième mois de l'année est en effet l'occasion d'un regain d'activité. Les résultats obtenus le mois prochain fourniront donc une bonne indication pour déterminer si l'actuel ralentissement de la croissance du secteur signe un réel désamour des Français pour l'assurance-vie ou correspond à une simple régression saisonnière.

Les fonds en unités de compte représentent 60 % de la collecte semestrielle

Sur les 11,8 milliards d'euros que compte la collecte nette de l'assurance-vie pour le premier semestre 2016, 7,1 milliards d'euros (soit plus de 60 %) proviennent de fonds en unités de compte. Depuis le début de l'année, les cotisations engrangées par ce type de contrats ne s'élèvent pourtant qu'à 13,4 milliards d'euros, ce qui correspond à 19 % du total. Les versements enregistrés sur les supports dont les fonds ne sont pas garantis en euros ont même tendance à diminuer au fil des mois. En juin 2016, ils ont représenté seulement 1,9 milliard d'euros, contre 2,4 milliards d'euros le mois précédent et 2,1 milliards d'euros en juin 2015.

En réalité, la progression de la part des contrats en unités de compte dans la collecte de l'assurance-vie tient au fait que les prestations versées au titre de ces produits sont moins importantes. Depuis le début de l'année, les assurances-vie en fonds en euros ont collecté pas moins de 57,2 milliards d'euros. Cependant, elles ont reversé un montant correspondant à près de 92 % de cette somme. Leur collecte nette pour le premier semestre ne s'établit donc finalement qu'à 4,7 milliards d'euros. En comparaison, les prestations assurées par les fonds en unités de compte n'ont représenté que 6,3 milliards d'euros, soit 47 % des cotisations engrangées. Pas étonnant que ces supports affichent une collecte nette si élevée !

Cotisations en unités de compte
Évolution mensuelle des cotisations en unités de compte. (Crédit : AFA)
Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)