Besoin d'aide pour choisir
votre abonnement d'électricité ?

Nos conseillers vous aident à trouver l’offre adaptée à vos besoins, parmi celles des différents fournisseurs et partenaires de JeChange.fr.

Me faire rappeler ou appeler directement le :
Appelez le 01 73 30 95 33

Énergie renouvelable : l'éolien fait un bond au second trimestre

Éoliennes
Comptant parmi les filières les plus en retard, l'électricité éolienne connaît une accélération du déploiement de ses infrastructures.

Après un bilan en demi-teinte sur le premier trimestre, l'accroissement du parc éolien et solaire français rebondit au second trimestre… mais reste à la traîne par rapport aux objectifs fixés.

En 2015, le développement des énergies renouvelables en France accusait un retard certain par rapport aux objectifs fixés par l'Union européenne. Alors que l'Hexagone doit couvrir 23 % de sa consommation grâce à des sources « vertes » en 2020, elle n'atteignait qu'un seuil de 14,9 % à la fin de l'année dernière. Malgré cet écart, l'installation des infrastructures ne semblait toujours pas accélérer en 2016.

Cette tendance est particulièrement visible dans le domaine de l'électricité verte. Le développement des puissances éoliennes et solaires au 1er trimestre 2016 s'est par exemple inscrit en net retrait par rapport à 2015. Heureusement, la situation s'améliore enfin au deuxième trimestre. La puissance éolienne fait par exemple un important bond en avant, notamment grâce à l'inauguration d'un parc catalan en juin. Cela est-t-il suffisant pour combler le retard accumulé ?

Le déploiement éolien s'accélère…

Selon le tableau de bord éolien publié le 30 août 2016 par le CGDD, cette source d'énergie renouvelable a bénéficié d'un « deuxième trimestre particulièrement dynamique ». Alors que seulement 18 installations étaient intervenues pendant les trois premiers mois de l'année, pas moins de 32 nouveaux sites ont fait leur apparition entre avril et juin.

Le nombre total d'infrastructures mises en place depuis le début de l'année s'élève donc finalement à 54, en hausse de 35 % par rapport à la même période en 2015. Ces nouvelles installations permettent d'ajouter une puissance de 523 MW au parc éolien français. Celui-ci n'avait crû que de 415 MW durant le premier semestre 2015. Au 30 juin 2016, la puissance éolienne de l'Hexagone est évaluée à 10 886 MW.

Évolution de la puissance éolienne
Puissance des nouveaux raccordements éoliens en MW. (Crédit : CGDD)

L'augmentation du nombre d'infrastructures se traduit fort logiquement par une hausse de leur production d'électricité. Depuis le début de l'année, les éoliennes françaises ont fourni 12,1 TWh, ce qui représente une hausse de 21 % par rapport au chiffre rapporté pour le premier semestre 2015.

Un net ralentissement a cependant été observé entre le premier et le second trimestre 2016. Le premier tiers de l'année a en effet été marqué par une production d'électricité particulièrement importante (7,8 TWh) tandis que le second retrouve un niveau relativement similaire à celui de la même période en 2015 (4,3 TWh contre 4,1 TWh).

Production d'électricité éolienne
Évolution de la production d'électricité éolienne en TWh. (Crédit : CGDD)

… mais le développement du photovoltaïque ralentit

Selon le dernier bilan d'étape publié par le ministère de l'Environnement, la consommation d'électricité d'origine solaire aurait d'ores et déjà rempli les objectifs fixés par l'Europe pour 2020. Que ces objectifs aient été jugés trop peu ambitieux ou qu'il s'agisse de prendre de l'avance, un arrêté publié le 24 avril 2016 les a revus à la hausse. Il vise en effet un palier de puissance de pas moins de 10 200 MW d'ici la fin de 2018.

Le rythme de développement de la filière semble toutefois insuffisant pour remplir cet objectif. Il connaît en effet un ralentissement constant. Au deuxième trimestre 2016, 4 386 nouvelles installations ont été dénombrées, contre 4 412 le trimestre précédent. Au total, 8 798 infrastructures ont été déployées depuis le début de l'année, soit un chiffre en recul de 2 % par rapport à la même période en 2015.

Évolution de la puissance solaire
Puissance des nouveaux raccordements solaires en MW. (Crédit : CGDD)

La même observation peut être faite du point de vue de l'évolution de la puissance du parc solaire. Les nouvelles installations ont permis de l'accroître de 178 MW au premier trimestre puis de 158 MW au second. La puissance photovoltaïque française a donc progressé de 336 MW depuis le début de l'année (- 14 % par rapport au 1er semestre 2015). Au 30 juin 2016, les 375 205 sites photovoltaïques de l'Hexagone représentent une puissance de 6 911 MW.

Malgré le ralentissement de son développement, la filière solaire continue de fournir une quantité croissante d'électricité. Elle a produit 3,8 TWh depuis le début de l'année, quantité en hausse de 12 % par rapport au premier semestre 2015.

Production d'électricité solaire
Évolution de la production d'électricité solaire en TWh. (Crédit : CGDD)

Les Français sont encouragés à consommer voire produire de l'électricité verte

L'avance de la filière photovoltaïque par rapport aux objectifs définis par l'Europe est loin d'être suffisante pour combler le retard global accumulé sur l'ensemble des énergies renouvelables. Toutefois, les projets éoliens en file d'attente au 30 juin représentent une puissance de 3,3 GW et ceux du secteur solaire pourraient fournir 2,14 GW. Ces chiffres sont tout à fait à la hauteur du but poursuivi !

Par ailleurs, les initiatives pour soutenir le développement des énergies vertes se multiplient. La CRE a notamment prévu une augmentation des dépenses liées à leur essor dans les charges de service public de l'énergie pour 2017. Les fournisseurs d'énergie sont par ailleurs de plus en plus nombreux à proposer des offres d'électricité verte

Enfin, les autorités souhaitent inciter les particuliers à recourir à l'énergie renouvelable. Outre une sensibilisation aux problématiques environnementales de plus en plus prégnante, des mesures ont été prises pour encourager de nouveaux usages. Ainsi, un projet d'ordonnance a par exemple fixé un cadre pour l'autoconsommation d'électricité.

Nos conseillers sont à votre service

Nos experts vous rappellent gratuitement et vous conseillent dans le choix de votre fournisseur. Vous pouvez également les joindre au 01 73 30 95 33.

Me faire rappeler

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)