Besoin d'aide pour choisir
votre abonnement d'électricité et gaz ?

Nos conseillers vous aident à trouver l’offre adaptée à vos besoins, parmi celles des différents fournisseurs et partenaires de JeChange.fr.

Me faire rappeler ou appeler directement le :
Appelez le 01 73 30 95 33

4 astuces pour diminuer sa facture de chauffage

  • Publié le 09/10/2009 (mis à jour le 28/10/2016)
  • Écrit par
  • Aucun commentaire
Réduire ses factures de chauffage
Le saviez-vous ? Baisser d'un degré la température du thermostat dans une pièce peut vous faire économiser jusqu'à 10 % sur votre facture de chauffage.

Vous souhaitez réduire efficacement la part de vos dépenses due au chauffage ? JeChange.fr vous dévoile quatre pistes à privilégier pour atteindre ce but sans pour autant renoncer à votre confort. Suivez le guide !

Totalisant à lui seul près des deux tiers des dépenses d'un foyer, le chauffage est le premier poste de consommation d'énergie domestique. Optimiser le chauffage de votre habitation représente donc le plus gros levier sur lequel vous pouvez jouer pour réduire vos factures énergétiques. Il existe pour cela de nombreux moyens. Découvrez ci-après quatre solutions parmi les plus efficaces.

1 - Soignez l'isolation de votre domicile

Une des premières mesures à prendre consiste à assurer une bonne isolation thermique pour votre logement (combles, murs extérieurs, plancher...). Il s'agit d'empêcher la chaleur de s'échapper à l'extérieur afin de réduire votre consommation d'énergie et donc diminuer votre facture. Pour ce faire, adoptez ces petits gestes malins :

  • Fermez vos volets et couvrez vos fenêtres la nuit. Cette précaution toute simple empêchera la chaleur de se dissiper.
  • Comblez les trous et fissures. Pour vérifier que votre logement ne possède ni trous ni fissures par lesquels la chaleur s'échapperait, vous pouvez passer un bâton d'encens ou une bougie le long des jointures des fenêtres et des portes. Si de l'air entre par ces emplacements, la fumée ou la flamme sera repoussée. Vous pourrez alors combler ces espaces en équipant les seuils de porte d'un coupe-bise ou d'un bourrelet. Vous pouvez également opter pour des rideaux plus épais.
  • Posez des doubles vitrages ou calfeutrez. Solution courante pour réduire votre facture de chauffage, le double vitrage vous permettra de minimiser la déperdition de chaleur inévitablement associée aux fenêtres. Si vous n'êtes pas prêt à investir dans cette installation, pensez à fixer une feuille plastique d'une épaisseur de 3 mm avec de l'adhésif double face aux emplacements problématiques, cela fera toujours une petite économie ! Calfeutrer vos portes et fenêtres à l'aide de joints en PVC ou en silicone vous permettra également de diminuer les déperditions d'énergie à peu de frais.
  • Isolez vos tuyaux de chauffage. S'il est crucial d'isoler les ouvertures afin d'éviter les pertes d'énergie, il est également nécessaire d'isoler les tuyaux de chauffage qui relient vos radiateurs à votre chaudière lorsque ceux-ci passent à des endroits non chauffés. Pour ce faire, gainez ces tuyaux avec des isolants thermiques. Vous pouvez recourir à des manchons souples en mousse ou en fibres minérales, ou encore, pour un respect maximal de l'environnement, à des isolants à base de laine de mouton ou de chanvre. Veillez à comparer la capacité d'isolation thermique des différents matériaux avant de faire votre choix.
  • Isolez les soupentes inutilisées. Le toit peut représenter jusqu'à 30 % des déperditions de chaleur d'une habitation à lui tout seul ! Pour éviter de telles pertes, déroulez de la laine de verre ou de roche sur le plancher de vos combles.
Bon à savoir : pour rendre votre domicile plus performant en termes de consommation énergétique, vous pouvez bénéficier d'aides ou d'incitations financières comme le crédit d'impôt pour la transition énergétique ou encore la prime énergie.

2 - Gérez votre mode de chauffage

Réduire votre facture de chauffage n'est pas seulement une question d'isolation. Gérer de manière optimale la chaleur produite en termes de quantité, de durée et d'espace est essentiel en vue d'économiser.

  • Baissez ou coupez le chauffage quand cela est nécessaire. Si vous vous chauffez à l'électricité, vous pouvez sans difficulté baisser le chauffage quand vous sortez pour quelques heures, et l'arrêter lorsque vous aérez ou vous vous absentez plusieurs jours. Dans le cas où vous le couperiez durant l'hiver, il est important de ne pas oublier de le mettre en mode « hors gel ». En général, il est conseillé de régler la chaudière à une température entre 50°C et 60°C.
  • Adaptez la température au temps et au lieu. Lorsque vous êtes chez vous, fenêtres fermées, vous n'avez pas toujours besoin de bénéficier de la même température dans toutes les pièces. L'idéal est donc, si vous possédez des convecteurs électriques, de vous équiper d'un thermostat associé à un programmateur, qui vous permettra de régler la température des différentes pièces aux différents moments de la journée. Pour les logements de grande surface, une sonde de température placée à l'extérieur peut permettre à votre chauffage de s'adapter avant que le logement ne se soit refroidi ou bien réchauffé.
  • Équipez-vous de radiateurs qui gèrent la chaleur. Si vous êtes équipé d'un chauffage électrique, optez plutôt pour des radiateurs à panneaux rayonnants et à échangeurs thermiques. Ces appareils, capables de stocker la chaleur produite puis de la redistribuer, vous assureront une bonne gestion de la chaleur générée et ce même quand ils se trouvent en mode veille.
  • Isolez l'espace situé derrière vos radiateurs. Si vous n'avez pas isolé vos murs, des solutions existent pour éviter la déperdition de chaleur et donc réduire votre facture de chauffage. En fixant des feuilles métalliques isolantes sur le mur situé derrière le radiateur, vous vous assurerez que la chaleur générée par l'appareil est renvoyée dans la pièce au lieu de surchauffer le mur et de risquer de le traverser pour se perdre au dehors.
  • Placez vos meubles astucieusement. Afin d'optimiser la chaleur fournie par vos radiateurs, ne les placez pas trop près de vos meubles. Ces derniers risquent en effet d'absorber l'énergie thermique produite.
  • Assurez la responsabilisation des habitants de votre immeuble. Dans le cadre d'un chauffage collectif, la présence de répartiteurs évaluant la chaleur produite pour chaque logement permet à chacun de ne payer que ce qui lui revient et incite donc les co-propriétaires ou locataires à surveiller leur consommation.
Bon à savoir : on considère le plus souvent que réduire d'un degré seulement la température d'une pièce peut vous permettre d'économiser jusqu'à 10 % sur votre facture de chauffage. Une sérieuse incitation à se couvrir davantage, non ?

3 - Entretenez et remplacez vos équipements

Un mauvais fonctionnement de vos appareils de chauffage augmentera vos dépenses énergétiques. Pour réduire votre facture de chauffage, il faut donc également vous assurer du bon état de marche de vos équipements, ce qui passe par leur entretien régulier et leur remplacement lorsque cela devient nécessaire.

  • Purgez vos radiateurs à eau. Cette opération qui consiste à chasser l'air des tuyaux est indispensable au moins lors de la mise en route de votre chauffage.
  • Pour les installations électriques, dépoussiérez les grilles des convecteurs régulièrement.
  • Faites entretenir votre chaudière annuellement par un installateur. Cette obligation légale vous permettra d'assurer votre sécurité et de réduire le risque de panne tout en diminuant votre consommation d'énergie.
  • Lorsque vient le moment de remplacer vos appareils de chauffage, le choix d'une chaudière basse consommation vous permettra d'économiser davantage d'énergie. Pour vos prochains achats, sélectionner les appareils qui affichent les meilleurs résultats énergétiques impactera fortement votre consommation, et donc vos factures.

4 - Comparez les fournisseurs d'énergie

Que votre chauffage fonctionne au gaz ou à l'électricité, une autre manière de réduire le coût de vos factures consiste à comparer les offres des différents fournisseurs.

En effet, depuis l'ouverture du marché de l'énergie, de nombreux fournisseurs alternatifs proposent des offres d'énergie moins chères que celles de EDF et ENGIE.

N'hésitez donc pas à comparer le prix des offres commercialisées par les différents concurrents des fournisseurs historiques. Au vu des économies possibles, il se pourrait bien que vous ayez envie de changer de fournisseur d'énergie pour une offre plus adaptée à vos besoins comme à votre budget !

Nos conseillers sont à votre service

Nos experts vous rappellent gratuitement et vous conseillent dans le choix de votre fournisseur. Vous pouvez également les joindre au 01 73 30 95 33.

Me faire rappeler

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)