Finaref

Organisme de crédit sans relation contractuelle rémunérée avec JeChange.fr

Finaref naît en 1970 au sein de la Société de vente par correspondance la Redoute. Devenue filiale du groupe PPR (Pinault-Printemps-Redoute) en 1992, Finaref est rachetée par le groupe Crédit Agricole en 2003 en ayant développé entre-temps des produits d'assurance via la télévente et des partenariats avec diverses sociétés telles que Surcouf, le Club Med, la Maison de Valérie, Go Sport, Fnac, Printemps....

Le 1er avril 2010, Finaref a fusionné avec Sofinco, autre filiale du Crédit Agricole spécialisée dans le crédit, créant ainsi le groupe CA Consumer Finance, parmi les premiers en Europe sur le marché du crédit à la consommation.

Finaref propose du crédit sous diverses formes et des produits d'assurance avec :

  • Des crédits à la consommation, prêts personnels, travaux, auto ou moto.
  • Des crédits renouvelables avec le Compte Challenger et le compte Mistral, premier crédit renouvelable de distributeur créé en 1986.
  • Des offres de rachat de crédit
  • Le financement chez des partenaires de renom avec des cartes privatives affectées spécialement à ces grandes enseignes.
  • Des assurances prévoyance relatives à l'hospitalisation, aux accidents de la vie ou prévoyance funéraire.

Le client pourra en ligne choisir l'offre la plus adaptée au projet souhaité ou s'adresser à un télé-conseiller qui gèrera jusqu'à sa finalité, la demande qui lui aura été soumise.

Il dispose également d'un espace client personnel pour accéder à son contrat en toute sécurité, suivre l'avancée de son dossier, consulter son relevé mensuel, procéder à un financement, ou contacter un conseiller.

Finaref s'impose aujourd'hui comme une valeur sûre sur le marché du crédit à la consommation et continue son avancée en continuant d'étendre son offre à la prévoyance.

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir

Ajouter un commentaire

  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent