Besoin d'un expert en mutuelle santé ?

Nos conseillers vous aident à trouver les meilleures garanties adaptées à vos besoins parmi celles des différents partenaires de JeChange.fr.

Obtenir de l'aide ou appeler directement le :
Appelez le 01 73 07 90 90

La consultation chez le médecin passera-t-elle à 25 € ?

  • Publié le 03/06/2016 (mis à jour le 22/08/2016)
  • Écrit par
  • Aucun commentaire
Médecine générale
« Réduire les attentes de la médecine libérale à 2 euros, c’est se moquer des Français et des médecins » estime la Confédération des Syndicats Médicaux Français.

L'Assurance maladie semble enfin prête à accorder aux médecins généralistes la revalorisation du prix de leur consultation qu'ils réclament depuis longtemps… C'est toutefois insuffisant pour les syndicats.

Mise à jour au 22 août 2016 : C'est désormais officiel : au 1er mai 2017, la consultation d'un généraliste coûtera 25 € !

Après des mois de négociations, l'Assurance maladie et les syndicats de médecins ont enfin réussi à se mettre d'accord. La nouvelle convention médicale qui sera signée le 25 août prévoit une revalorisation du prix de la consultation d'un médecin généraliste à 25 €. Cette hausse tarifaire devrait toutefois passer inaperçue auprès des patients puisqu'elle sera couverte par la Sécurité sociale et les complémentaires santé. Répondant au souhait des syndicats, la convention introduit également une hiérarchisation de la tarification des consultations en fonction de leur complexité.

Mise à jour au 23 juin 2016 : Après quatre mois de discussions, la CSMF, premier syndicat français de médecins libéraux, a annoncé hier quitter la table des négociations.

« À moins d’un mois de la fin des négociations, aucun engagement n’a été pris par la CNAM » dénonce l'organisme. Dans l'attente d'une « proposition de texte conventionnel avec éléments chiffrés », la CSMF ne participera donc pas aux prochaines séances. Rappelons qu'en l'absence d'accord, un règlement arbitral s'appliquera après une date butoir fixée au 26 août.

Alors que l'actuelle convention médicale régissant les relations entre l'Assurance maladie et les praticiens arrivera à son terme en juillet prochain, les discussions concernant sa nouvelle version s'accélèrent. Les syndicats représentatifs des médecins (SML, CSMF, FMF, MG France et le Bloc) négocient avec l'organisme depuis le mois de février pour définir les termes d'un nouveau texte, valable pour les cinq prochaines années.

Parmi les sujets abordés se démarque la question de la rémunération des généralistes. Ceux-ci demandent depuis longtemps une revalorisation du tarif de leurs consultations, fixé à 23 € depuis le 1er janvier 2011 et jamais modifié depuis. Jusqu'à présent sourde à cette requête, l'Assurance maladie a fait savoir au cours d'une réunion tenue le 1er juin 2016 qu'elle pourrait finalement y consentir.

Une manière de faire passer la pilule de la généralisation du tiers payant tant décriée par les professionnels de santé ? Les dispositions proposées par l'Assurance maladie ont en tout cas été jugées insuffisantes par la majorité des syndicats de médecins.

Une revalorisation du tarif des consultations à 25 euros…

Dans un document transmis aux syndicats à l'occasion d'une réunion tenue le 1er juin, l'Assurance maladie évoque plusieurs possibilités concernant une revalorisation du tarif de base des médecins traitants. La piste privilégiée consisterait à porter le prix de leur consultation de 23 € à 25 €.

Cette mesure concernerait les généralistes du secteur 1, c’est-à-dire ceux s'étant engagés à pratiquer les tarifs de la Sécurité sociale, mais aussi les généralistes du secteur 2 ayant adhéré au CAS, dispositif permettant d'encadrer les dépassements d’honoraires. Elle permettrait ainsi d'aligner les émoluments de ces praticiens sur ceux perçus par la majorité des médecins spécialistes du secteur 1.

Augmenter le tarif des consultations à 25 € coûterait environ 569 millions par an, dont 70 % correspondrait aux remboursements de l'Assurance maladie. Contrairement aux souhaits des syndicats de médecins, l'organisme envisagerait donc la mise en place progressive de cette hausse, même si aucun calendrier n'a été évoqué pour l'instant. Il rappelle par ailleurs que « les scénarios sur la valorisation de la consultation de base ne constituent pas à ce stade une proposition ferme », il s'agit d'hypothèses.

… jugée insuffisante par les syndicats de médecins

L'idée d'une revalorisation du tarif des consultations des médecins du secteur 1 est approuvée par les différentes organisations syndicales dont notamment le SML, très attaché à la mise en place d'une « équité tarifaire » entre les médecins du secteur 1 et ceux du secteur 2. « Nous demandons que le prix de la consultation de base soit le même dans chaque cabinet que vous soyez généraliste, spécialiste ou même chirurgien et qu’il passe de 23 à 25 euros » avait ainsi déclaré son président, le Docteur Éric Henry. Cependant, la majorité des représentants syndicaux est sortie insatisfaite de la réunion du 1er juin. Le SML a même quitté la réunion avant la fin en signe de protestation contre le manque de transparence dont ferait selon lui preuve l'Assurance maladie.

Principale cause de friction : le conditionnement de la revalorisation du tarif de base à l'abandon de l'idée d'une majoration des prix des consultations longues et complexes défendue par les praticiens. Dans le cas de nouveaux patients, de personnes âgées ou encore de malades souffrant de plusieurs pathologies, les consultations peuvent durer « entre trois quarts d'heure et une heure, il nous semblerait légitime d’être rémunérés à hauteur de 46 euros » explique par exemple le Docteur Luc Duquesnel, président de l'UNOF. MG France soutient ce point de vue et évoque également une revalorisation « des actes à composante psychothérapeutique principale » impliquant par exemple des patients dépressifs.

« Cette maigre valorisation est aussi insuffisante pour répondre aux besoins de la santé des Français » résume la CMSF via un communiqué daté du 1er juin et signé du docteur Jean-Paul Ortiz, son président. Intitulé « réduire les attentes de la médecine libérale à 2 euros, c’est se moquer des Français et des médecins », ce texte appelle à une revalorisation immédiate du tarif de base des consultations à 25 € puis à 30 €. Si le gouvernement « ne revoit pas sa copie, la négociation conventionnelle se fera sans la CSMF » conclut-il.

La consultation chez le médecin bientôt à 25 € ? (Crédit : Francetv info)

Nos experts sont à votre service

Nos conseillers spécialisés vous rappellent gratuitement et vous conseillent dans le choix de votre mutuelle santé. Vous pouvez également les joindre au 01 73 07 90 90.

Me faire rappeler

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)