Le boom des compagnies d'assurance sur Internet

  • Publié le (mis à jour le )
  • Écrit par
  • Aucun commentaire et aucune note pour l'instant

Les compagnies d’assurance françaises sont de plus en plus nombreuses à créer des sites web afin de s’attirer de nouveaux clients.

Ces 6 derniers mois, en dépit de leur crainte de voir leur rôle de spécialiste relégué à l’arrière-plan, la quasi-totalité des compagnies d’assurance, dont AXA, MAIF et MMA, s’est mise à faire de son site Internet un site marchand. Les clients peuvent ainsi, désormais, utiliser Internet pour souscrire des contrats et verser leurs primes d’assurance. Les assureurs proposant cette démarche couvriraient à présent les 2/3 de la profession d’après une étude du cabinet Benchmark Group.

Cette démarche de la part des assureurs a sans doute été en grande partie motivée par la naissance puis le succès des compagnies d’assurance en ligne, comme Amaguiz, créé par Groupama en 2008.

L’expérience prouve que l’effort des assurances traditionnelles est récompensé. Tandis que MMA annonce que le nombre de souscriptions en ligne atteint 8000 (contre 35000 en agence), le site de la MAIF a servi à effectuer 47 030 devis et 6 646 souscriptions.

Attention, néanmoins, à ne pas croire que l’Internet va se substituer au contact téléphonique ou physique avec les compagnies d’assurance. Celles-ci, méfiantes, ne mettent d’ailleurs pas l’intégralité de leur offre à disposition des clients via ce canal. Seules les assurances qui requièrent le moins de conseils spécifiques sont donc concernées, telle l’assurance scolaire par exemple.

Ce recours au web a ainsi un but pratique et, surtout, commercial. Les agents généraux d’assurance n’ont donc pas à s’inquiéter : on a toujours besoin d’eux, même si, selon MMA, "dans cinq ans, un contrat sur quatre sera souscrit à distance par Internet ou par téléphone contre moins d'un sur dix aujourd'hui".

Afin de trouver les meilleures assurances, allez sur JeChange.fr !

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir

Ajouter un commentaire

  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆