Faut-il vraiment souscrire une assurance ski ?

Assurance ski
Même si ce n'est pas forcément le cas en France, l'utilité d'une assurance ski est plutôt avérée si votre séjour au ski se déroule à l'étranger.

Face aux risques liés à la pratique d'un sport de neige, souscrire une assurance ski semble une bonne idée. Pourtant, ses garanties font souvent doublon avec celles de vos autres assurances. Dans quel cas pouvez-vous vous en passer sans risques ?

À la veille des vacances d'hiver, les températures semblent enfin se décider à descendre et la neige à pointer le bout de son nez. Un timing parfait pour profiter des pistes pendant les congés ! La pratique des sports de neige n'est cependant pas dénuée de risques. Si les chutes prêtent parfois à rire, elles peuvent aussi avoir des conséquences plus douloureuses.

Le recours aux secours sur piste est par exemple facturé jusqu'à 300 €... voire 700 € pour du hors-piste. Pour parer à toute éventualité et satisfaire votre soif de glisse en toute tranquillité d'esprit, des assurances ski vous sont proposées. Que couvrent-elles ? Sont-elles réellement utiles ?

Une assurance ski : qu'est-ce que c'est ?

Dans le cadre de la pratique des sports de neige, une assurance ski vous est bien souvent proposée au bas des pistes. Estimée entre 15 € et 20 € par semaine pour une personne, elle se propose de vous prémunir contre d'éventuels préjudices financiers dus à un accident. Ces contrats peuvent généralement couvrir :

  • le recours aux secours sur piste
  • les frais médicaux et d'hospitalisation en cas de chute ou d'accident
  • un éventuel rapatriement
  • l'annulation du logement loué pour l'occasion
  • le vol ou la casse de votre matériel de ski (personnel ou loué)
  • le remboursement des forfaits ou des cours de ski inutilisés en cas d'accident

Dans certains cas, l'organisme d'assistance peut également vous proposer de couvrir les frais de transport d'un proche qui viendrait à votre chevet.

Gare aux doublons éventuels !

Ces assurances spécialisées sont prévues pour parer à tout problème en rapport avec des vacances aux sports d'hiver. Elles présentent également l'avantage de la simplicité : en cas de problème, vous n'aurez qu'une seule démarche auprès d'un seul interlocuteur à effectuer.

Cependant, entre les différentes garanties d'assurance de votre carte de crédit ou encore votre assurance habitation, vous êtes peut-être déjà couvert pour les risques liés à la pratique des sports de neige. La souscription d'une assurance ski ferait alors doublon et vous payeriez deux fois pour un même service !

Accident causé à autrui : votre responsabilité civile vous couvre déjà

Dans le cas où un membre de votre famille ou vous-même causeriez des dommages à autrui, la responsabilité civile incluse dans votre assurance multirisque habitation (MRH) est susceptible de vous couvrir.

Certaines cartes de crédit haut de gamme comme les cartes Premium ou Gold incluent également une responsabilité civile couvrant les dommages causés aux tiers par votre conjoint, vos enfants mineurs ou vous-même.

Accident nécessitant des secours sur piste : vérifiez vos contrats d'assurance

Vous ou un membre de votre famille avez été victime d'un accident sur les pistes ? Mises à part certaines formules d'entrée de gamme, la majorité des multirisques habitation incluent des garanties d'assistance et de rapatriement. Quelques assurances auto (même d'entrée de gamme) comprennent par ailleurs des garanties couvrant les frais liés à l'intervention de secours sur piste et au transport vers le lieu de soins dans la limite d'un plafond de dépenses. Enfin, certaines assurances garanties « Accidents de la vie » (GAV) peuvent elles aussi offrir des garanties contre les risques liés à la pratique du ski. N'oubliez pas de vérifier les conditions générales détaillées dans vos différents contrats d'assurance avant de partir !

Aucune de vos assurances ne vous couvre ? Même si ce n'est pas automatique, les cartes bancaires classiques prennent souvent en charge les frais liés aux secours en cas d'accident sur les pistes dans la limite d'un certain plafond. Si vous possédez une carte haut de gamme, les garanties d'assistance et de secours sont même automatiques et sans plafond ! Il est à noter que ces garanties dites « neige et montagne » peuvent même s'étendre au hors-piste si vous êtes accompagné d'un moniteur ou d'un guide.

Blessure de vous-même ou d'un proche : quid des frais médicaux ?

En cas de blessure, c'est votre caisse d'assurance maladie et votre complémentaire santé qui couvriront vos soins. Les frais médicaux et d'hospitalisation restant après le remboursement de ces organismes peuvent quant à eux être couverts dans la limite d'un certain plafond par l'assurance des cartes bancaires haut de gamme.

Selon la gravité de votre accident et le taux d'invalidité en résultant, une assurance individuelle accident ou une garantie « Accident de la vie » peuvent également vous indemniser si vous en avez souscrit.

Enfin, si vos blessures ou celles de vos proches sont causées par un tiers, cela sera à lui de prendre en charge les frais. Néanmoins, si cette personne n'est pas assurée ou s'il n'a pas été possible de l'identifier, vous pourrez éventuellement, en fonction de la gravité des dommages subis, prétendre à une indemnisation du Fonds de Garantie.

Que faire en cas d'intervention d'une équipe de sauveteurs ?

Si l'organisation des secours sur le domaine public relève de la responsabilité des communes, celles-ci peuvent ensuite vous demander le remboursement des frais de recherche et de transport liés à l'opération. Sachant que l'intervention d'un hélicoptère par exemple coûte en moyenne 32 € la minute, la facture peut alors s'avérer salée !

Pour parer à cette éventualité, une garantie « frais de secours et de recherche » est souvent incluse dans les contrats MRH et GAV mais aussi dans les contrats des cartes bancaires haut de gamme. Vérifiez si vos contrats incluent cette clause et jusqu'à quel montant les frais pourront alors vous être remboursés.

Avec une carte bancaire haut de gamme : l'assurance ski n'est pas nécessaire

En plus des garanties d'assistance et de secours, l'assurance comprise avec les cartes bancaires haut de gamme peut vous dédommager en cas de casse ou de vol de votre matériel de ski personnel ou de celui que vous auriez loué.

En cas d'accident sur les pistes, elle peut également couvrir les frais d'annulation de votre séjour mais aussi le remboursement de l'intégralité ou une partie des forfaits ou des cours de ski non utilisés. La souscription d'une assurance ski apparaît donc plutôt redondante pour les détenteurs de telles cartes bancaires.

Attention tout de même, comme le rappelle Alexis Debut, responsable du pôle Assurance de JeChange.fr, « l'intégralité des garanties offertes par les cartes bancaires haut de gamme ne s'appliqueront qu'aux objets et services payés par le biais de la carte bancaire. Par ailleurs, il est important de penser à contacter votre assistance au plus tôt en cas de problème ». N'oubliez pas de garder sur vous les numéros d'assistance ! À titre d'exemple, le contact de l'assistance liée à votre carte bancaire figure au verso de cette carte.

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)